S’entraîner le soir nuit-il au sommeil?

Un entraînement intensif après le repas nuit-il vraiment au sommeil? Pas forcément… ça dépend plutôt de ce qu’on entend par entraînement «vigoureux».

Un entraînement intensif après le repas nuit-il vraiment au sommeil?Rido/Shutterstock
On estime souvent qu’un entraînement intensif après le repas du soir empêche de dormir. Pas forcément. Une récente méta-analyse suisse des meilleures études sur le sujet établit que si un entraînement « vigoureux » (suer, se mettre hors d’haleine au point de ne plus pouvoir parler) à une heure ou moins du coucher peut nuire au sommeil, s’y mettre plus tôt ou modérer l’effort est bénéfique ou sans effet négatif. Bonne nouvelle pour les sportifs qui n’ont pas d’autres moments libres dans la journée.

Brûlez davantage de calories avec ces entrainements efficaces.

Contenu original Selection du Reader’s Digest

Vidéos les plus populaires