Nouvel espoir pour les gens atteints de sclérose en plaques

Les patients présentant les premiers symptômes de la sclérose en plaques peuvent maintenant tirer profit d’un médicament appelé l’alemtuzumab (ou Mabcampath™)

Nouvel espoir pour les gens atteints de sclérose en plaques

Mai, le Mois de la sensibilisation à la sclérose en plaques, a apporté de bonnes nouvelles : un médicament utilisé pour traiter un type de leucémie serait profitable aux patients au stade précoce de la sclérose en plaques. Il peut être prescrit à qui n’ont pas encore été traités pour la SP et à ceux chez qui un autre traitement n’a pas été efficace.

 

Selon les résultats de deux essais cliniques de phase III publiés dans la revue The Lancet, le médicament, appelé l’alemtuzumab, réduit le nombre de rechutes des patients atteints de SP, plus que le médicament couramment utilisé, appelé interféron bêta-1a (Rebif). Dans une étude de deux ans, 65 % des patients traités à l’alemtuzumab n’ont pas connu de rechute, contre seulement 47 % des patients traités à l’interféron bêta-1a. Cependant, des effets secondaires sont apparus plus souvent au sein du groupe prenant l’alemtuzumab.

On ne sait pas quand, ou même si, ce médicament sera éventuellement disponible pour les patients canadiens, mais la Société de la sclérose en plaques du Canada examine les informations disponibles sur l’alemtuzumab et les mettra en ligne sur son site Internet dès qu’elles seront disponibles.

Vidéos les plus populaires