Share on Facebook

9 raisons secrètes qui expliquent un mal de dos

Vous êtes sujet au mal de dos? Des experts expliquent les raisons courantes – mais surprenantes – qui expliquent les maux de dos et les moyens d’y remédier.

Manger trop de sel peut provoquer des calculs rénaux.staras/Shutterstock

Être toujours stressé

«L’attitude émotionnelle constituerait un prédicteur important des maux de dos», déclare le chiropraticien de New York, Todd Sinett, auteur de 3 Weeks To A Better Back. La détresse psychologique peut provoquer une réaction physiologique. «Si vous demeurez tendu pendant une longue période, la tension musculaire peut causer des douleurs et des spasmes.» Les zones couramment touchées par les maux de dos provoqués par le stress sont le cou, les épaules et le bas du dos.

Essayez des techniques de relaxation comme la respiration profonde (inspirer lentement en comptant jusqu’à 4, retenir le souffle jusqu’à 4, expirer jusqu’à 4), la marche ou le yoga. (En fait, voici quelques positions de yoga contre les douleurs lombaires que vous pouvez essayer.)

02 Mal De Dos Et Talons HautsWRAGG/ISTOCK

Porter des talons trop hauts

Votre collection de chaussures à la mode pourrait nuire à votre dos. «Les talons hauts déplacent votre centre de gravité», précise William Suggs, entraîneur professionnel certifié et nutritionniste sportif à New York. Les talons vous font pencher vers l’avant en marchant, et créent une pression supplémentaire sur les pieds qui empêche l’étirement complet du mollet. Cela entraîne plus de pression et de stress sur le bas du dos, ce qui peut causer de la douleur. «Si vous devez porter des talons au travail, procurez-vous une paire de souliers confortables pour marcher jusqu’à votre bureau, et changez-en à l’arrivée.» Les talons hauts font également partie des mauvaises habitudes qui créent des douleurs aux pieds.

Verre de coca-cola avec glaçons.PUNSAYAPORN/ISTOCK

Une mauvaise alimentation

Une enquête de 2014 dans le journal Asian Spine précise qu’environ 31% des femmes et 25% des hommes avec des maux de dos souffraient aussi de problèmes gastro-intestinaux: douleurs abdominales ou intolérance alimentaire. Le lien entre la nutrition et les maux de dos pourrait être l’inflammation; les aliments riches en gras et en sucres déclenchent de l’inflammation dans tout le corps, y compris le bas du dos.

Lorsque le père de Todd Sinett a eu une blessure lombaire, ses symptômes de douleur dorsale ont diminué quand il a réduit sa consommation de sucre et de caféine. Dans la mesure du possible, ciblez des aliments entiers, plutôt que transformés. «Privilégiez les protéines de la viande maigre ou es légumineuses, les grains entiers comme le riz brun, et les légumes.»

Pantalon trop serré, embonpoint.MONKEYBUSINESSIMAGES/ISTOCK

Porter des pantalons trop serrés

Les jeans moulants pourraient être nocifs pour votre dos. Une étude de la British Chiropractic Association a révélé que 73% des femmes souffraient de maux de dos en raison de leur garde-robe. Les jeans moulants, les talons hauts et les gros sacs en étaient les principales causes. Si vous cherchez des vêtements ajustés sans être moulants, choisissez des tissus légèrement extensibles. Il faut pouvoir glisser un doigt sous la ceinture.

Rester Assis Trop Longtemps Mal De DosVGAJIC/ISTOCK

Être inactif toute la journée

«Le manque d’activité nuit au plus haut point à votre corps», souligne William Suggs. «Vos muscles s’habituent à la position assise, et se resserrent.» Pour éviter la contraction et le raidissement des muscles par cette position, étirez vos muscles postérieurs inférieurs (talons d’Achille, mollets, ischiojambiers et fessiers) au réveil. «Lorsqu’ils commencent à se contracter, la douleur va apparaître dans le bas du dos.» Il conseille un étirement rapide le midi et au coucher. «On conseille également de vous lever et de vous promener plusieurs fois par jour, et de vous assurer que votre dos soit soutenu plutôt que relâché en position assise.» Effectuez ces étirements pour les douleurs lombaires afin de vous débarrasser des tensions.

06 Toujours Fumeur Douleurs LombairesPAOLO CIPRIANI/ISTOCK

Fumer

Selon une étude de Cureus, les fumeurs sont plus sujets aux maux de dos chroniques que les non-fumeurs. Ces maux étaient moindres chez ceux qui n’avaient jamais fumé, et accrus proportionnellement à la quantité de tabac en jeu, les fumeurs habituels culminant dans les taux lombalgies. Pas facile d’écraser? Voici 20 trucs efficaces pour arrêter de fumer.

Un homme et une femme font des exercices abdominaux.PEOPLEIMAGES/ISTOCK

Ne pas faire des exercices d’abdominaux

Un tronc solide peut défier le mal de dos. «Si vos muscles abdominaux sont relâchés, le bas de votre dos devra travailler plus fort, ce qui peut entraîner une lombalgie» souligne William Suggs. Faites des exercices de planche, d’hyperextension (superman) ou du chien-oiseau, qui engagent le muscle érecteur du rachis, celui qui maintient votre colonne droite et vous permet d’avoir la bonne posture. Dans la journée, pensez à votre abdomen. «Assis ou en marchant, il ne faut jamais relâcher le tronc; cela vous met à risque d’avoir de la douleur.»

09 Douleur Dos Hanches DecaleesBAONA/ISTOCK

Des hanches qui ne sont pas au même niveau

«Beaucoup ignorent que leurs hanches sont inégales, et qu’un côté du bassin est légèrement plus haut que l’autre», précise William Suggs. Le déséquilibre peut causer des douleurs quotidiennes dans le bas du dos, douleurs qui peuvent s’exacerber durant l’entraînement. «Cela affecte la réponse de votre corps à certains mouvements, et varie d’une personne à l’autre.» Par exemple, si la hanche gauche est plus élevée et que vous faites une fente sur le côté gauche, le muscle de la hanche pourrait se resserrer. En cas de lombalgies persistantes à l’entraînement, il conseille de consulter un médecin. «Il fera une évaluation complète de votre corps pour détecter tout déséquilibre.»

Docteure qui montre une prescription à sa patiente.NEUSTOCKIMAGES/ISTOCK

Souffrir d’une infection urinaire

Des douleurs au haut et au bas du dos, ou plus aiguës sur le flanc, peuvent indiquer une infection des voies urinaires qui est remontée jusqu’aux reins. Si vous avez relevé d’autres symptômes reconnus d’infection urinaire, comme l’envie accrue d’uriner, ou des douleurs pendant la miction, consultez immédiatement un médecin.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir de l’information fiable sur la santé! Et suivez-nous sur Facebook et Instagram!

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest