Share on Facebook

6 secrets pour mieux recharger vos batteries durant votre sommeil!

Maintenir une saine routine de sommeil est la meilleure manière de vous assurer une bonne nuit. Voici comment améliorer votre hygiène de sommeil.

1 / 6
1. Accordez-vous du répit avant le coucher

1. Accordez-vous du répit avant le coucher

Selon un sondage mené par la National Sleep Foundation des États-Unis, durant l’heure qui précède le coucher, 60 % d’entre nous accomplissent des tâches domestiques, 37 % s’occupent des enfants, 36 % ont des activités avec les autres membres de la famille, 36 % naviguent sur Internet et 21 % effectuent des tâches liées à leur travail. Travailler jusqu’à l’heure du coucher empêche de relaxer et de préparer l’organisme au sommeil. Accordez-vous une heure de repos avant le coucher pour effectuer la transition entre la personne capable de tout faire et celle qui peut dormir. Lisez un livre, prenez un bain ou pratiquez une activité qui vous calmera.

2 / 6
2. Faites une promenade

2. Faites une promenade

Allez courir, faites du vélo, de la planche à roulettes ou sautez à la corde à danser avec des enfants dans le terrain de jeu proche de chez vous. À vous de décider.  Certaines études indiquent que l’exercice améliore le sommeil, de la même manière que les benzodiazépines, explique le docteur Kalyanakrishnan Ramakrishnan, professeur agrégé du centre des sciences de la santé de l’Université d’Oklahoma. En moyenne, l’exercice permet de réduire de 12 minutes le temps consacré à s’endormir et d’augmenter de 42 minutes  le temps total de sommeil. De plus vous n’êtes pas obligés de faire beaucoup d’exercice. Des études menées par l’Université d’Arizona démontrent que le fait de marcher six pâtés de maisons durant la journée à une allure régulière augmente significativement le sommeil nocturne des femmes.

3 / 6
3. Tenez un journal

3. Tenez un journal

Gardez un journal près de votre lit. Si vous vous réveillez et que vous commencez à ressentir de l’inquiétude, écrivez tout ce qui est source de stress et les stratégies auxquelles vous songez pour résoudre vos difficultés. Lorsque vous avez terminé, posez le journal sur votre table de nuit, éteignez la lumière et retournez vous coucher. Vos problèmes attendront le matin.

4 / 6
4. Admettez l'importance du sommeil

4. Admettez l’importance du sommeil

On a parfois l’impression que, dans notre culture, on en est rendus à considérer le sommeil comme une faiblesse. C’est le nouveau diktat machiste, et les femmes sont les premières à le cautionner.

 

Cependant, le corps humain a été génétiquement programmé pour dormir le tiers de son existence, suivant des cycles spécifiques de sommeil léger, sommeil profond et sommeil paradoxal (ou rapide). Chaque cycle dure 90 minutes et, à chacun, est dévolu une fonction spécifique ayant trait à la pensée, la mémoire, la croissance, le système immunitaire, voire le poids. Il est donc tout à fait irréaliste de penser qu’on pourra caser tout cela dans une petite heure glanée ici et là.

5 / 6
5. Éteignez vos appareils technologiques

5. Éteignez vos appareils technologiques

Même si chaque nouvel appareil électronique à multiples fonctions proposé sur le marché promet de faciliter la logistique au sein de laquelle nous évoluons, il peut en fait nous enchainer dans des univers web sans fin. Pour des parents qui travaillent, pouvoir garder le contact avec leurs enfants représente un bienfait inestimable. Par contre, permettre à notre supérieur de communiquer avec nous après les heures de travail n’en est pas un. Nous devons donc être capables de faire la distinction afin de nous réserver du temps dans la journée pour recevoir les courriels d’affaires et y répondre et apprendre à faire le tri des appels cellulaires, après 18 heures. De plus, nous ne devons, sous aucun prétexte, vérifier notre boîte de courriels juste avant le coucher.

6 / 6
6. Faites le noir dans votre chambre

6. Faites le noir dans votre chambre

Nous dormons mieux dans le noir. Si vos paupières clignent lorsque vous passez d’un stade de sommeil à l’autre, il se peut fort que les lampadaires ou la pleine lune vous réveillent.

 

Vous pouvez également vous débarrasser des radios-réveil aux affichages lumineux. En effet, votre cerveau pourrait mal interpréter ce type de lumières tamisées et se demander s’il doit vous envoyer un signal de réveil. «La noirceur bloque l’horloge biologique du cerveau», explique Frisca L. Yan-Go, directrice médicale du Sleep Disorders Center de la UCLA. Elle indique au cerveau qu’il est temps de dormir.

 

Sur le même sujet:
Un téléphone intelligent peut-il aider à dormir?
10 raisons de dormir davantage
Bien dormir: 5 erreurs à ne pas commettre