Share on Facebook

3 mythes et réalités sur la mémoire

Oubliez tous les mythes liés à la mémoire! Les études de la fondation MacArthur ont révolutionné bien des a priori sur les effets du vieillissement sur la mémoire et les facultés cérébrales. Voici trois mythes à oublier.

1 / 3
Mythe no.1: L'âge entraîne des pertes de mémoire.

Mythe no.1: L’âge entraîne des pertes de mémoire.

Réalité: Il semblerait que les modifications des fonctions cognitives soient moins importantes que ce que l’on a pu croire. La recherche a récemment prouvé que des adultes d’un certain âge sont aussi capables que les plus jeunes d’exécuter la plupart des tâches liées à une activité cérébrale.

En vérité, l’idée que les fonctions cérébrales déclinent avec l’âge est une exagération: aucune limite d’âge n’empêche de nouveaux apprentissages.

2 / 3
Mythe no.2: Les cellules du cerveau disparaissent au rythme de 50 000 par jour.

Mythe no.2: Les cellules du cerveau disparaissent au rythme de 50 000 par jour.

Réalité: Les chercheurs pensent que la masse cérébrale réduit d’environ 10% au cours d’une vie, mais cela n’affecte pas nécessairement l’efficacité des fonctions du cerveau. Il semble que la complexité et la solidité des circuits cérébraux soient plus importantes que la taille du cerveau.

Il semble aussi que la plupart des difficultés mentales sont le résultat non pas du rétrécissement des neurones, mais de la réduction de la densité des dendrites, des filaments fins comme des cheveux qui servent à transmettre l’information entre les neurones. Les dendrites croissent tout au long de la vie, chaque fois que nous avons besoin d’acquérir des connaissances ou des aptitudes nouvelles. L’information est transmise aux dendrites par des relais appelés les synapses. Si les synapses ne sont pas stimulées régulièrement, les dendrites peuvent s’atrophier, ce qui affaiblit les connections entre les neurones et réduit la capacité des neurones à apprendre ou à retrouver l’information dans la mémoire.

3 / 3
Mythe no.3: Une fois que c'est perdu, c'est pour toujours.

Mythe no.3: Une fois que c’est perdu, c’est pour toujours.

Réalité: Les savants ont longtemps cru que l’endommagement des cellules cérébrales ou leur destruction étaient permanents, mais des études récentes contredisent cette notion qui voudrait que nous naissions avec la totalité de nos neurones. Le scientifique Fred Cage et ses collègues de l’institut Salk ont découvert des preuves de neurogenèse (naissance de neurones) dans le cerveau humain adulte. Les chercheurs ne sont pas certains des fonctions de ces cellules neuves parmi les activités d’apprentissage et de mémoire, mais cette éventualité reste possible.

Sur le même sujet:
Trucs et astuces pour prévenir l’Alzheimer
Ce qu’est la maladie d’Alzheimer
Des aliments pour mieux se protéger contre l’Alzheimer