Share on Facebook

5 mauvaises habitudes à corriger au travail en 2019

Vos habitudes pendant les heures de bureau peuvent contribuer ou nuire à votre santé. Voici cinq habitudes à perdre pour vous sentir mieux au travail.

1 / 5
Mauvaises habitudes : vous restez assis trop longtemps.Rawpixel.com/Shutterstock

Rester assise

Si vous travaillez de neuf à cinq dans un bureau, il y a bien des chances que vous passiez une grande partie de la journée assise à votre poste de travail.

Ce n’est pas très bon pour la santé, surtout si vous voyagez assise pour aller au travail et que vous passez la soirée sur le divan.

Une étude publiée dans la revue PLOS Medicine révèle que les gens qui dorment trop longtemps (plus de neuf heures par nuit), qui restent trop longtemps assis (plus de sept heures par jour) et qui ne font pas assez d’activités physiques (moins de 150 minutes par semaine) risquent quatre fois plus de mourir jeune que les gens qui n’ont pas ces mauvaises habitudes.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez améliorer la situation et inclure la santé au travail. Pour passer moins de temps assise, vous pouvez simplement décider de marcher, de prendre les escaliers et d’intégrer l’exercice à votre quotidien. Encore mieux : procurez-vous un poste de travail debout pour atténuer le risque de « problèmes de santé au travail liés à la sédentarité ».

Même si vous devez rester assis au travail, ce que vous faites au moment des pauses et à l’heure du lunch peut vraiment améliorer votre santé et votre bien-être. Voici aussi des suggestions qui assainiront votre hygiène de vie au travail. Commencez par poser ces 12 gestes santé durant votre journée de travail.

2 / 5
Mauvaises habitudes : vous adoptez une mauvaise posture au travail.TORWAISTUDIO/Shutterstock

Avoir une mauvaise posture

Si vous devez absolument rester assise, assurez-vous de vous tenir bien droite et d’avoir une bonne posture.

Le maintien en bonne position de la colonne vertébrale est essentiel à l’autonomie à un âge plus avancé, selon une étude publiée dans The Journals of GerontologySeries A: Biological Sciences and Medical Sciences. En gros, plus l’état de votre colonne vertébrale est mauvais, plus grands sont les risques que vous ayez besoin d’aide pour accomplir des activités de base (comme vous alimenter et vous laver) à un âge avancé.

Non seulement la mauvaise posture vous nuira-t-elle plus tard dans la vie, mais elle peut aussi gruger votre énergie au quotidien. Quand des chercheurs ont demandé à 100 étudiants de déambuler le dos voûté ou d’avancer d’un pas vif  et le dos bien droit, ceux qui avaient vouté le dos ont constaté que leur niveau d’énergie était bas, alors que les autres se sont sentis plus énergiques tout au long de la journée. C’est une bonne raison de se tenir droite, qu’on soit assise ou debout.

Adoptez ces bonnes postures pour éviter (entre autres) le mal de dos.

3 / 5
Mauvaises habitudes : vous portez des talons hauts au travail.Robert Przybysz/Shutterstock

Porter des talons hauts

Vous portez des talons hauts au travail? Il serait temps de changer cette habitude. Non seulement les talons hauts vous empêchent de vous promener à pied pendant vos pauses et ne vous permettent pas d’adopter la bonne posture recommandée, mais ils jouent aussi de mauvais tours à votre corps tout entier.

Le fait de porter quotidiennement des talons hauts peut avoir des répercussions sur votre santé physique globale. Vous trouverez sur le blogue du site de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec les différents conseils d’un physiothérapeute sur le port des talons hauts.

De plus, les talons sont parfois très inconfortables. Laissez-les donc à la maison en semaine et réservez-les aux grandes occasions.

D’autres types de chaussures sont à blâmer. Voici comment votre paire préférée peut blesser vos pieds.

4 / 5
Mauvaises habitudes : vous mangez seul à votre bureau devant Facebook.Stokkete/Shutterstock

Manger seule à son poste (et sur Facebook)

Cette habitude est nuisible sur trois fronts. Vous êtes assise (nous venons de  parler de ce problème!) et en plus vous êtes seule. Nous aborderons l’aspect Facebook dans un instant.

Se sentir seule affecte la santé. Une revue des études menées sur la solitude ont démontré que le fait d’avoir des amis et des relations de qualité améliore la santé mentale et l’espérance de vie. Au contraire, l’isolement exercerait un effet négatif sur la santé mentale et physique et sur les taux de mortalité.

D’autres recherches ont aussi révélé que le temps passé avec des amis, des membres de la famille et des collègues de travail est plus enrichissant que le temps passé seul.

Nous savons donc que passer du temps assise à son poste de travail et y manger en solitaire à l’heure du lunch ne sont pas les meilleurs choix pour la santé. Quand vous y ajoutez Facebook, la situation se détériore davantage.

Une étude publiée dans la revue PLOS ONE révèle que la fréquentation de Faceboook exerce un effet déprimant. Au fil du temps, plus on va sur Facebook, moins on est satisfait de sa propre vie.

Donc, à l’heure du lunch, levez-vous, allez retrouver une connaissance et évitez les médias sociaux.

Vous ne savez pas quoi faire pendant votre pause repas? Imitiez ce que font les gens heureux au travail durant l’heure du lunch.

5 / 5
Mauvaises habitudes : vous ne prenez pas de pause et ne sortez pas de la journée.WAYHOME studio/Shutterstock

Travailler sans prendre de pause, ni aller dehors

Vous pensez que votre charge de travail vous empêche de prendre une pause?  Faux! Si vous ne prenez pas de pause, vous aurez encore plus de peine à vous concentrer. Et prenez votre pause dîner.

Selon l’étude publiée dans la revue Cognition, même une courte pause d’un travail de longue haleine peut nettement améliorer la concentration. Pour que la pause ait des effets positifs sur votre santé, allez dehors (oui, malgré l’hiver!).

Un récent rapport a démontré qu’une promenade dans la nature modifie le cerveau. Comparativement aux participants à qui on a demandé de marcher en milieu urbain, ceux qui se sont promenés dans un milieu naturel ont signalé moins de dialogues intérieurs négatifs ; les chercheurs ont constaté moins d’activité neuronale dans la partie du cerveau associée à la maladie mentale.

Si vous travaillez en ville, essayez de trouver un espace vert – parc, sentier ou boisé – à proximité et passez un peu de temps au contact de la nature pour en tirer quelques bienfaits.

La nature comporte aussi d’autres avantages. Des chercheurs ont d’ailleurs trouvé que le simple fait de contempler un paysage peut augmenter la productivité. Vous ne pensez pas qu’une pause vous rende plus productive? Renseignez-vous sur leurs bienfaits sur votre santé et dans votre travail.

La prochaine fois que vous penserez à vous installer à votre bureau pour manger, allez donc passer cinq minutes dehors. Vous pourriez revenir une heure plus tard, détendue, revitalisée et prête à travailler.

Vos habitudes au travail peuvent contribuer à votre santé ou y nuire. En corrigeant ces mauvaises habitudes, vous vous sentirez nettement mieux.

Contenu original Best Health Canada