Utiliser un savon antibactérien ou un savon ordinaire?

Le savon antibactérien serait-il plus efficace contre le nouveau coronavirus? En raison de la propagation de la COVID-19 dans le monde, des millions de personnes reconsidèrent leurs habitudes d’hygiène. Il est tentant d’acheter le produit de nettoyage le plus puissant possible, ce qui nous amène à nous demander s’il faut à tout prix se laver les mains avec un produit étiqueté «antibactérien».

Mieux vaut-il un savon antibactérien ou un savon ordinaire?Maridav/Shutterstock

Savon antibactérien ou ordinaire?

Un savon antibactérien ne détruit pas mieux le COVID-19 qu’un savon ordinaire. Quelle différence y a-t-il entre les deux ?

Le savon antibactérien «contient des composés chimiques conçus pour tuer ou inhiber la réplication des bactéries», explique le médecin naturopathe Kasey Nichols, chroniqueur scientifique pour RAVEReviews.org. C’est plutôt bien, mais ces composés chimiques ne servent pas vraiment à grand-chose contre les virus. «Les savons antibactériens, comme leur nom l’indique, ciblent les bactéries; or le coronavirus est un virus. Cela ne sert à rien d’utiliser un savon antibactérien», explique le Dr Morton Tavel, professeur émérite à la faculté de médecine de l’université d’Indiana.

En fait, dans les cas de coronavirus et d’autres microbes, le savon antibactérien n’est pas plus efficace que le savon ordinaire. La Food and Drug Administration (FDA) doit encore recevoir la preuve que les savons antibactériens sont plus efficaces que les autres. Et puis, le savon ordinaire fait bien son travail: il «tue» même le nouveau coronavirus.

Comment est-ce que le savon tue le virus?

On peut être sceptique. Après tout, ce virus est tellement malfaisant qu’il est difficile de croire que le savon ordinaire puisse réussir cet exploit. Et pourtant, c’est vrai!

Techniquement, continue le Dr Tavel, «le savon n’est pas conçu pour tuer les microbes par contact direct, mais pour les lessiver». En fait, le savon réussit là où l’eau échoue: il rompt la membrane grasse des cellules, ce qui fait que le virus se désagrège. Cette membrane repousse l’eau de la même façon que le fait l’huile. Le savon et ses ingrédients – appelés agents de surface (surfactants) – , attirent le contenu de la membrane et, ce faisant, la désagrègent. «Les agents de surface soulèvent et disloquent les particules de saletés et les microbes qui sont sur votre peau, de sorte que l’eau de rinçage les emporte.»

Ce processus prend du temps: c’est pourquoi il est tellement important que vous vous laviez les mains pendant au moins 20 secondes. Utilisez du savon ordinaire et lavez-vous bien les mains à fond, ce qui détachera les molécules de virus. Nul besoin d’autres produits chimiques.

Le savon antibactérien est-il dangereux?

On n’en sait rien encore. Mais la FDA s’en inquiète. Le triclosan, un des agents antibactériens les plus courants dans les savons, a perturbé les fonctions hormonales chez des animaux de laboratoire. Les effets de cet antibactérien ont fait l’objet d’études par la FDA et l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis (EPA).

Mais ce n’est pas tout. «On s’inquiète au sujet des composés chimiques des savons antibactériens parce qu’ils pourraient rendre les bactéries résistantes non seulement à ces composés, mais aussi à des médicaments antibactériens», ajoute le Dr Nichols. Au fond, ces mêmes bactéries que ces savons sont censés tuer pourraient se transformer en souches plus puissantes et plus difficiles à éliminer.

Pour ceux qui sont déjà des consommateurs de savons antibactériens, tenez compte des remarques ci-dessus. Et pour tous les autres, puisque ces produits ne combattent pas les virus, prenez du savon ordinaire en barre ou liquide. Et surtout, lavez-vous les mains à fond, pendant 20 secondes, en frottant bien partout: le dos et la paume, et entre les doigts.

Popular Videos

Contenu original Reader's Digest