Cigarettes électroniques : éviter des millions de morts

Si vous êtes passés de la cigarette à la cigarette électronique, vous avez sûrement gagné quelques années d’espérance de vie.

La cigarette électronique est populaire chez cette génération. Pourtant, elle n'est pas inoffensive : elle contient de la nicotine et l'on soupçonne que ses nombreux composants chimiques pourraient être nocifs pour la santé.hurricanehank/Shutterstock

Selon une étude américaine, le nombre de morts « évitées ou évitables » grâce à la cigarette électronique oscillerait entre 1,6 million et 6,6 millions aux États-Unis. Même si les bénéfices de la cigarette électronique ne sont pas encore fouillés, beaucoup de scientifiques s’entendent sur le fait qu’elle serait moins nocive que le tabac.

Voici ce que rapportait récemment le Figaro : « Dans une étude publiée dans la revue Tobacco Control, des chercheurs américains ont tenté de mesurer le nombre de morts évités dans le cas où une majorité d’Américains fumeurs de tabac passerait à la cigarette électronique. Dans le scénario le plus optimiste, ils sont partis de l’hypothèse que les risques liés aux cigarettes électroniques représentaient 5 % de ceux du tabac et que seule une minorité de gens continuerait à fumer de manière “traditionnelle” d’ici 2026. Dans cette hypothèse, les auteurs estiment que 6,6 millions de morts pourraient être évitées d’ici 2100 aux États-Unis. Cela représente un quart des morts prévisibles (26,1 millions) si la situation reste telle qu’elle est aujourd’hui, avec 19,3 % des hommes américains et 14,1 % des femmes américaines qui fument du tabac. Dans le scénario pessimiste, les auteurs sont partis de l’hypothèse que les risques liés aux cigarettes électroniques représentaient 40 % de ceux du tabac. Dans ce cas, c’est tout de même 1,6 million de vies qui seraient épargnées d’ici 2100. »

Les fumeurs au Québec

— Le tabac tue prématurément 28 Québécois par jour.

— En 2016, environ 8600 Québécois ont reçu un diagnostic de cancer du poumon et environ 6500 Québécois en sont morts.

— Au Québec, 18,6 % de la population âgée de 12 ans et plus fume.

Vous aimerez aussi :

Cesser de fumer : 9 symptômes étonnants du sevrage

20 meilleurs trucs pour arrêter

Quelques faits sur la cigarette

Source : Figaro et Cancer.ca

Vidéos les plus populaires