Alcool: les vapeurs de l’ivresse

Passer le contrôle de l’alcootest vous donne la permission légale de conduire… mais méfiez-vous! Même avec une gueule de bois, prendre le volant peut s’avérer dangereux.

Alcool : les vapeurs de l’ivresse.Billion Photos/Shutterstock

On sait que l’alcool perturbe les capacités cognitives. Mais selon une méta-analyse de l’Université de Bath, en Angleterre, il continue à influer sur les performances intellectuelles même après avoir disparu de votre sang. La concentration, le temps de réaction, la mémoire et l’aptitude au volant restent en effet affaiblis le lendemain d’une consommation importante d’alcool, quand il ne subsiste que la gueule de bois. Cette dernière serait due à la fatigue et à des changements dans le niveau d’hormones et de cytokines (molécules contribuant à la régulation des réponses immunitaires). Mieux vaut donc faire preuve de prudence.

Renseignez-vous sur les effets (bénéfiques et néfastes) de l’alcool sur la santé.

Contenu original Selection du Reader’s Digest

Vidéos les plus populaires