Vos allergies vous font-elles grossir?

Les antiallergiques pourraient jouer un rôle sur votre appétit et votre énergie. Découvrez le lien entre les allergies et la prise de poids pour éviter les kilos superflus

Vos allergies vous font-elles grossir?

Les médicaments pour soulager vos symptômes d’allergies pourraient avoir des effets déplaisants sur votre tour de taille. De nombreux chercheurs suggèrent que les allergies et la prise de poids iraient main dans la main en raison de ces pilules.

Selon une étude publiée dans le journal Obesity par les chercheurs de l’Université de Yale, les personnes qui prenaient des antihistaminiques régulièrement étaient plus lourdes que celles qui n’en prenaient pas. Les auteurs de l’étude se sont servis des données d’un sondage effectué en 2005-2006 (Centers for Disease Control and Prevention’s National Health and Nutrition Examination Survey) qui comparait le poids corporel de 867 adultes et leur prescription d’antiallergiques. Les chercheurs spécifient toutefois que l’étude ne peut démontrer si ces remèdes sont responsables du gain de poids ou si l’obésité prédispose les gens aux allergies.

Une autre théorie de l’étude suggère que l’histamine a un rôle secondaire dans la régulation de l’appétit. Des expérimentations animales ont démontré que donner de l’histamine aux souris réduisait leur apport alimentaire, alors que leur donner de l’antihistaminique augmentait leur appétit. Les auteurs supposent donc que la prise excessive d’antiallergiques peut inciter à manger plus.

Mais il existe des explications plus élémentaires. Certains médicaments de première génération sont si sédatifs qu’ils vous encouragent à rester sur votre divan. Ces médicaments qui vous rendent fatigués sont plus susceptibles d’interférer avec un exercice physique régulier. De plus, certains antihistaminiques peuvent assécher votre bouche et vous donner soif. Le signal de la soif est souvent confondu avec le signal de la faim, ce qui vous encourage à manger plutôt qu’à boire un verre d’eau.

La solution: optez pour des antihistaminiques de deuxième génération comme Allegra. Les plus anciens endormaient et promettaient d’augmenter l’appétit. Ces produits, comme Benadryl, sont de plus en plus remplacés par de nouveaux médicaments comme Allegra. D’après plusieurs médecins, un appétit plus grand ne fait pas partie des effets secondaires communs auprès des patients.

Toutefois, Zyrtec peut vous rendre plus fatigué que les autres. Il est considéré comme un antihistaminique un peu sédatif, contrairement à Allegra, qui est non-sédatif. Donc, si vous voulez un médicament qui ne vous empêchera pas de vous entraîner, choisissez-en un sans sédatif.

 

Conseil Uniprix

Traitement des allergies

Vidéos les plus populaires