Avez-vous le syndrome du cou texto?

Les textos, les Facebook et les Snapchats de ce monde peuvent devenir une véritable plaie, au sens propre du terme. Voici ce qu’il faut savoir sur le syndrome du cou texto pour mieux éviter cette maladie moderne.

Jeune femme avec une douleur au cour, consultant son cellulaire.Shutterstock/Andrey_Popov

Qu’est-ce que le syndrome du cou texto?

Toute utilisation prolongée d’un cellulaire peut provoquer un cou texto, un syndrome lié à une surutilisation qui déclenche des douleurs au cou et aux épaules à cause d’une mauvaise posture du cou, trop souvent en position fléchie. (Voici d’ailleurs 4 mauvaises postures à connaître et comment les corriger.)

«En quelques mots, le syndrome du cou texto est douloureux lorsque l’on regarde vers le bas, notamment pour utiliser (de nouveau) un cellulaire ou tout autre appareil électronique», explique le médecin Todd H. Lanman, spécialisé en neurochirurgie de la colonne vertébrale.

Les symptômes du cou texto sont variés et vont de légers à graves. «Un syndrome du cou texto léger peut provoquer uniquement des douleurs dans les muscles du cou. Cependant, un syndrome du cou texto sévère peut provoquer des maux de tête, des picotements et un engourdissement dans les bras ainsi que des lésions du disque vertébral, nécessitant parfois une intervention chirurgicale», ajoute Todd H. Lanman.

«Les chirurgiens de la colonne vertébrale savent depuis longtemps que les personnes qui travaillent dans des professions qui nécessitent de longues périodes de flexion du cou – comme la manucurie, la chirurgie, le travail de bureau devant un ordinateur non adéquatement ajusté – développent des douleurs au cou et aux épaules ainsi que des douleurs aux bras avec des engourdissements et des picotements», note Todd H. Lanman.

Bien que le syndrome du cou texto peut affecter n’importe qui, il est particulièrement dangereux chez les enfants et les adolescents.

«Non seulement les jeunes ont tendance à utiliser leurs cellulaires pendant de plus longues périodes, mais le cou et la colonne vertébrale en développement sont plus sensibles à ces forces anormales», explique Todd H. Lanman. Il a remarqué une augmentation du nombre de jeunes souffrant de douleurs au cou et aux épaules depuis le début de sa pratique.

Le syndrome du cou texto est toutefois loin d’être un phénomène récent. Kenneth K. Hansraj, chef de la chirurgie de la colonne vertébrale dans un cabinet de chirurgie orthopédiste dans l’état de New York, a mené une étude en 2014 pour évaluer l’impact de cette épidémie qui ne cesse de croître.

«Les problèmes de posture du cou texto peuvent entraîner des conditions sévères telles que des fissures dans les disques, des hernies discales, une sténose, des pincements de nerfs, etc.», dit-il.

Il note que la tête d’une personne moyenne peut peser environ 5 kilogrammes (11 lbs) lorsqu’elle est dans une position neutre.

«Grâce à mon étude, il a été déterminé que regarder vers le bas à 15 degrés peut augmenter l’impact sur le cou de 12 kilogrammes (27 lbs); un angle de 60 degrés peut exercer une pression incroyable de 27 kilogrammes (60 lbs) sur le cou», dit-il.

Comment éviter le syndrome du cou texto?

Le meilleur moyen d’éviter le syndrome du cou texto est de mettre de côté votre téléphone intelligent. Ensuite, veillez à changer la façon dont vous tenez vos appareils électroniques portables.

Idéalement, on tient la tête droite et les oreilles alignées avec les épaules, en tenant l’appareil au niveau des yeux. Autrement dit, plus le cou est plié, plus les forces exercées sur le cou sont importantes. «Plus vous pouvez garder votre cou dans une position neutre et droite, moins vous êtes susceptible de développer un cou texto», souligne Todd H. Lanman.

Si vous commencez à ressentir les effets du cou texto, il est important d’agir rapidement, conseille Neel Anand, professeur clinicien de chirurgie et directeur des traumatismes de la colonne vertébrale d’un centre médical de Los Angeles.

«Gardez votre tête, votre cou et vos épaules dans une position neutre et regardez votre appareil uniquement avec vos yeux, pas avec votre cou», nuance-t-il.

Il peut aussi s’avérer une bonne idée de faire quelques exercices de renforcement du cou. Bougez lentement la tête de gauche à droite, puis de haut en bas. Répétez ces mouvements plusieurs fois chaque jour.

Todd H. Lanman recommande également des exercices spécifiques pour renforcer la nuque. «Les exercices d’aviron sont probablement les meilleurs, car ils renforcent les épaules et les muscles du haut du dos et du cou afin qu’ils s’adaptent mieux aux pressions lors de l’envoi de textos futurs», termine-t-il.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir de l’information fiable sur la santé! Et suivez-nous sur Facebook et Instagram!

Popular Videos

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest