Qu’est-ce qu’une Maladie transmise sexuellement (MST)?

Les maladies transmises sexuellement ‘ communément appelées MTS ou MST ‘ sont des infections causées par des micro-organismes transmis d’une personne à une autre au cours de l’acte sexuel.

Qu'est-ce qu'une Maladie transmise sexuellement (MST)?

Ce que sont les maladies transmises sexuellement (MTS)

Les maladies ou infections transmises sexuellement ‘ communément appelées MTS ou ITS sont des infections causées par des micro-organismes transmis d’une personne à une autre au cours de l’acte sexuel.

Personnes à risque de maladies transmises sexuellement

Les relations sexuelles protégées, par exemple au moyen d’un préservatif (ou condom), diminuent le risque de contracter une maladie transmise sexuellement mais ne l’éliminent pas entièrement.

Symptômes des maladies transmises sexuellement

Les symptômes révélateurs des maladies transmises sexuellement comprennent habituellement: une odeur génitale inhabituelle ou désagréable; de la douleur; des démangeaisons; une éruption, des protubérances et des ulcères. De plus, les femmes pourraient avoir des pertes vaginales plus importantes qu’à la normale et éprouver de la douleur au moment d’uriner.

Certaines infections peuvent causer des problèmes de santé plus graves; la chlamydia, par exemple, peut entraîner l’infertilité.

Si vous pensez avoir contracté une MTS, ne faites pas comme si cela n’existait pas. Si vous présentez un ou des symptômes inhabituels, consultez votre médecin ou, si vous préférez l’anonymat, rendez-vous à une clinique. Si vous ne présentez aucun symptôme, ce qui n’est pas rare, vous devriez tout de même vous faire examiner si vous pensez être à risque, par exemple si vous avez eu une relation non protégée. Si on vous découvre une infection, vos partenaires sexuels récents devront aussi être traités.

Traitement des maladies transmises sexuellement

La trichomonase est causée par un minuscule parasite qui provoque des pertes vaginales verdâtres et mousseuses. On la traite aux antibiotiques; les partenaires doivent également être traités.

Les condylomes (ou crêtes de coq), une MTS de plus en plus fréquente, sont causés par le papillomavirus humain. De un et trois mois après le contact avec une personne infectée, des protubérances blanches ou rosâtres apparaissent sur les organes génitaux. Cependant, ce n’est pas nécessairement un signe, les personnes infectées ne présentant parfois aucun symptôme. Les lésions visibles sont détruites au laser, à l’azote liquide ou par application d’une lotion. Comme le virus du condylome reste latent dans les cellules cutanées, les rechutes et la transmission à d’autres sont courantes. Certaines souches du virus favorisent l’apparition du cancer du col de l’utérus. On proposera donc aux femmes atteintes de passer plus fréquemment un test de dépistage.

L’herpès génital est causé par le virus Herpes simplex. De nombreuses personnes ne présentent aucun symptôme mais, chez d’autres, le virus peut provoquer une maladie apparentée à la grippe et s’accompagnant de douloureux vésicules ulcéreux dans la région des organes génitaux. Les rechutes sont chose courante.

La chlamydia est l’une des MTS les plus fréquentes. Bien souvent, elle ne présente pas de symptômes mais elle peut tout de même entraîner l’infertilité. Chez les femmes, elle peut s’accompagner d’une douleur pelvienne durant la pénétration et de saignements entre les menstruations. On la traite aux antibiotiques.

La gonorrhée est une infection bactérienne. Elle peut ne présenter aucun symptôme, causer une léger malaise au moment d’uriner ou, au contraire, une douleur urétrale intense ainsi u’une perte vaginale abondante et tachée de pus. Elle peut s’étendre et provoquer le syndrome inflammatoire pelvien chez la femme. On la traite au moyen d’une dose unique d’antibiotiques.

La syphilis est une infection bactérienne. Une lésion indolore et peu profonde apparaît d’abord sur le site de l’infection. Si elle n’est pas traitée, elle évolue vers la syphilis secondaire, qui présente des symptômes apparentés à ceux de la grippe, et des paies cutanées. Elle est ensuite latente pendant une période qui peut durer de 3 à 40 ans, à l’issue de laquelle le stade final et débilitant, parfois fatal, se manifeste. Elle est généralement traitée par des injections de pénicilline.

L’hépatite B et le VIH peuvent être transmis sexuellement. On peut se protéger de l’hépatite B grâce à un vaccin.

Popular Videos