Share on Facebook

Comment arrêter de saigner du nez: 7 choses à faire

Comment arrêter de saigner du nez rapidement? Quand on sait qu’environ 10% des saignements de nez exigent un avis médical, mieux vaut connaître les causes, les remèdes… et quand il faut commencer à s’inquiéter!

1 / 7
Plusieurs raisons peuvent expliquer le saignement du nez.Ilya Andriyanov/Shutterstock

Vous saignez abondamment du nez

Votre état est peut-être aussi grave qu’il paraît, mais il y a de fortes chances que ce ne soit pas le cas. La cloison nasale qui sépare les narines est pleine de petits vaisseaux sanguins qui se rompent facilement quand on se cogne le nez ou qu’on se mouche un peu trop fort, par exemple. L’irritation et l’embarras respiratoire causés par une allergie, un rhume ou une grippe sont d’autres déclencheurs courants. Tout comme l’abus de décongestionnants et la sécheresse de l’air.

Pour préserver votre nez, voici les 14 astuces de médecins pour vous protéger des allergies à la maison.

2 / 7
Certains saignements du nez sont dits « postérieurs ».Evdokimov Maxim/Shutterstock

Aucun de ces scénarios ne devrait vous inquiéter


Cela dit, les anticoagulants et des maladies telles que l’hémophilie peuvent prolonger le saignement au point de nécessiter un avis médical. Il arrive aussi qu’un vaisseau plus gros éclate tout au fond du nez, près de la gorge. Ces saignements dits «postérieurs» sont plus rares, mais plus graves que ceux qui surviennent à l’avant du nez. Ils peuvent être causés par un coup sur la tête, une fracture du nez ou une tumeur nasale. Si vous soupçonnez un saignement postérieur, allez à l’hôpital.

Si vous devez vous rendre à l’hôpital, attention à ne jamais toucher ces 10 choses à l’hôpital.

3 / 7
Il vaut mieux se pencher en avant qu'en arrière quand on saigne du nez.compel images/Shutterstock

Pencher la tête en arrière… ou en avant?


Sinon, restez assis et penchez-vous légèrement vers l’avant pour diriger le flot de sang vers les ailes du nez plutôt que vers la gorge et les voies respiratoires. «Avaler du sang peut provoquer des nausées et des vomissements, affirme le Dr Martin Sorge, coauteur d’une récente étude sur le traitement des saignements du nez. Et si le sang pénètre dans les voies respiratoires, on risque une pneumonie.» Pour les mêmes raisons, on ne devrait pas s’étendre tant que le saignement n’est pas terminé.

Vous présentez plusieurs symptômes, mais est-ce un rhume, une grippe ou une pneumonie?

4 / 7
Pincer fermement le nez aide à arrêter le saignement du nez.pathdoc/Shutterstock

Pincer fermement le nez


Ensuite, pincez fermement les ailes du nez, sous la crête osseuse. Même si une seule narine saigne, pincez les deux: vous exercerez ainsi une pression suffisamment forte sur la blessure pour arrêter l’hémorragie. Maintenez-la au moins 10 minutes, puis relâchez-la pour voir si le saignement a diminué.

Si du sang se retrouve sur votre tapis ou sur vos draps, on vous donne les meilleurs trucs pour nettoyer les taches de sang.

5 / 7
Le saignement du nez devrait s’arrêter en 20 minutes tout ou plus.kramarek/Shutterstock

Le saignement du nez devrait s’arrêter en 20 minutes tout ou plus


Si ce n’est pas le cas, filez aux urgences. Idem si vous avez avalé trop de sang et commencez à vomir, que vous avez de la difficulté à respirer ou que vous avez des symptômes d’hémorragie comme un étourdissement, un évanouissement ou le souffle court.

Pour rendre moins difficile un éventuel séjour à l’hôpital, il vaut mieux connaître ces 50 secrets que vous devez savoir sur les hôpitaux.

6 / 7
Consulter un médecin peut aider.YAKOBCHUK VIACHESLAV/Shutterstock

Les médecins disposent de moyens que vous n’avez pas à la maison


S’ils parviennent à localiser précisément la blessure, ils tenteront sans doute une cautérisation chimique. Sinon, ils exerceront une pression sur la zone lésée, où qu’elle soit, en vous bouchant le nez avec de la gaze stérile et lubrifiée. Si le saignement est postérieur, ils gonfleront un ballon d’une forme adaptée à l’intérieur de la narine.

7 / 7
Il vaut mieux éviter de se moucher quand on a des problèmes de saignement de nez.BEAUTY STUDIO/Shutterstock

Les précautions à suivre


Une fois le problème réglé, quelques précautions s’imposent pour éviter de rouvrir la blessure. Pour un jour ou deux, évitez de vous moucher, si possible. Si vous sentez que vous allez éternuer, laissez sortir le plus d’air possible par la bouche.

Si vous pensez que la sécheresse de l’air a favorisé le saignement, humidifiez votre chambre ou lubrifiez-vous le nez avec un gel salin ou aqueux. Ne soulevez rien de lourd: l’effort pourrait être trop violent pour le vaisseau blessé. Ne fumez pas (la fumée assèche le nez). Ne prenez aucune boisson ou douche chaude (la vapeur dilate les vaisseaux sanguins). Bref, dorlotez votre nez pour lui donner une chance de guérir.

Si vous éternuez souvent, découvrez ces 12 causes insolites de l’éternuement.

Contenu original Selection du Reader’s Digest