Le saule : un remède naturel contre la douleur

Le saule n’est pas seulement un bel arbre, il peut également être utilisé comme remède naturel contre la douleur. L’écorce de saule a permis de développer l’aspirine, un des meilleurs analgésiques de tous les temps.

Le saule : un remède naturel contre la douleur

L’écorce d’un arbre (incroyable, mais vrai) peut être utilisée comme remède naturel contre la douleur
L’écorce de saule est utilisée comme substitut à l’aspirine et à d’autres analgésiques commerciaux: on considère que c’est un des meilleurs remèdes naturels pour traiter la douleur. On peut l’acheter sous forme de bandes d’écorce, de teinture ou de poudre: on les fait infuser dans l’eau avant de les consommer.

Les recherches scientifiques modernes confirment que l’écorce de saule est efficace contre les maux de tête, les douleurs lombaires et l’arthrose. Une infusion d’écorce de saule peut être un analgésique efficace et améliorer votre état de santé.

Le principe actif du saule
L’inflammation implique une cascade de réactions chimiques, dont une augmentation localisée de la pression artérielle, accompagnée de douleur, enflure et rougeur. Un autre effet de l’inflammation est la fièvre: l’élévation de la température du corps. En inhibant l’inflammation aiguë, l’acide salicyliqueréduit la douleur et l’œdème et diminue la température corporelle.

L’écorce de saule réduit l’inflammation à cause de sa teneur en salicine. Une fois à l’intérieur du corps, la salicine est métabolisée en acide salicylique, comme c’est le cas pour l’aspirine.

Cependant, la quantité d’acide salicylique présente dans le corps après avoir pris une dose d’écorce de saule, dans une infusion par exemple, est moins d’un dixième de la quantité présente après un comprimé d’aspirine typique. La salicine seule ne peut donc expliquer les effets anti-inflammatoires et analgésiques de l’écorce de saule. En fait, l’extrait d’écorce de saule est un mélange complexe de composés biologiquement actifs et potentiellement bénéfiques: des flavonoïdes antioxydants et des tanins antibactériens.

Que choisir: saule ou aspirine?
L’écorce de saule a certains avantages sur son proche cousin, l’aspirine de synthèse. Il n’endommage pas la muqueuse de l’estomac, contrairement à l’aspirine qui le fait dans certains cas. Et, tandis que l’aspirine peut réduire la tendance du sang à coaguler, l’écorce de saule ne le fait pas ‘ pour certaines personnes, c’est un avantage majeur.

L’écorce de saule est sécuritaire pour qui?
Si vous êtes allergique à l’aspirine, vous devriez éviter l’extrait de saule; quelques personnes présentent d’autres effets secondaires comme fatigue, nausées et selles noirâtres. Évitez aussi de prendre de l’extrait de saule si vous prenez des médicaments anticoagulants comme la warfarine. La teneur en tanin de l’extrait d’écorce de saule étant particulièrement élevée, certaines personnes peuvent se sentir nauséeuses.

La recherche moderne sur l’écorce de saule comme remède naturel de la douleur
Dans une étude réalisée en 2000 à l’Institut de technologie de Haïfa (Israël) chez des sujets souffrant de lombalgie, ceux qui ont reçu une dose quotidienne de 240mg d’extrait d’écorce de saule ont été significativement mieux soulagés de la douleur que les sujets sous placebo.

En 2012, une équipe internationale de chercheurs basés en Allemagne et au Royaume-Uni a étudié le mécanisme de l’effet de l’écorce de saule sur l’arthrose; le saule est une plante médicinale populaire dans cette indication. Les chercheurs ont analysé les réactions biochimiques de façon détaillée, pour découvrir que l’extrait d’écorce encourageait la formation de collagène, qui est perdu au cours de la progression normale de la maladie, et qu’il diminuait l’inflammation douloureuse.

Tiré du livreThe Amazing Healing Powers of Nature, de Reader’s Digest

Vidéos les plus populaires