Comment courir avec des allergies

Ne laissez pas vos allergies ralentir vos pas de course! Voici comment vous pouvez exercer votre jogging sans difficulté malgré les allergènes.

Comment courir avec des allergies

Être coureur dans une ville comme Montréal, avec son climat médiocre et son air toujours vicié, vous fait apprécier les choses simples de la vie, comme respirer. Ajoutez les allergies et vous en venez à vous demander si vous devriez acheter une bulle, d’autant que ceux d’entre nous qui souffrent d’allergies sont également susceptibles d’avoir des anomalies pulmonaires, une sorte de préasthme qui peut devenir de l’asthme.

«Pas si vite», dit le Dr Mark Greenwald, allergologue. «Ne faites pas de compromis». (D’ailleurs, les prix des bulles s’envolent, ces jours-ci.)

Greenwald croit fermement que nous devrions nous occuper de nos symptômes d’allergie, pas simplement les ignorer dans l’espoir qu’ils s’en iront. Ils ne s’en iront pas. Il recommande le traitement des allergies avec une approche en 3 phases: à court terme (des antihistaminiques), à moyen terme (des vaporisateurs nasaux et des gouttes pour les yeux) et à long terme (retirer les allergènes de la maison et diminuer, voire guérir, les allergies par le biais de  vaccins).

L’évitement est aussi une bonne stratégie, dit-il. Rester à l’intérieur les jours de smog et de pollen et éviter l’exercice à l’extérieur aux heures où le pollen est à son plus fort: en milieu de matinée, lorsque l’air monte parce qu’il se réchauffe et emporte le pollen avec lui et, le soir, quand le contraire se produit. «En terme de prévention, l’exercice le midi est probablement meilleur pour les personnes allergiques» dit le Dr Mark Greenwald. Les meilleurs moments ensuite sont tôt le matin, quand l’air est encore frais, et tard en soirée, lorsque le pollen est retombé. De même, il est préférable de garder les fenêtres fermées pendant les périodes de la journée où l’air est en mouvement, afin d’éviter de laisser entrer les allergènes dans la maison.

Si vous souffrez d’allergies, même légères, le Dr Mark Greenwald recommande de consulter un allergologue (votre médecin de famille peut rédiger une demande de consultation) pour diagnostiquer correctement vos réactions et proposer un plan de traitement, tel que l’immunothérapie. Et vous n’avez pas à attendre jusqu’à être désespéré: «Il est souvent préférable de régler les choses au plus tôt» dit le Dr Mark Greenwald. Imaginez: dans quelques années, vous pourriez être en train de courir sans vous soucier des allergies.


Conseil Uniprix

Rhinite allergique: Atchoum!

Vidéos les plus populaires