Share on Facebook

Attaque de panique: 10 symptômes qu’il faut connaître

Trop de gens utilisent à tort le terme «attaque de panique» lorsqu’ils ressentent un stress mineur. Mais les symptômes d’une attaque de panique sont beaucoup plus aiguës. Cet épisode soudain de terreur est si intense qu’il peut provoquer des réactions physiques.

1 / 11

Une Dame Femme Songeuse Regarde L'objectif De La CameraISTOCK/KIEFERPIX

Une peur profonde frappe à l’improviste

Les attaques de panique surviennent sans avertissement, déclenchant un sentiment soudain de terreur écrasante. C’est plus que se sentir nerveux, anxieux ou stressé à propos de quelque chose. Selon l’American Psychological Association, la poussée qui vous envahit est «intense» et «survient sans raison évidente», bien qu’elle soit souvent liée à un sentiment de piégeage physique ou d’agoraphobie.

Si vos attaques de panique sont récurrentes, vous pouvez développer un trouble panique, qui touche quelque six millions d’adultes américains (et plus de femmes que d’hommes), selon WebMD.

Le Manuel Merck distingue la crise de panique – période brève d’extrême détresse, anxiété, ou peur qui commence brutalement et est accompagnée de symptômes physiques et/ou émotionnels – d’une attaque de panique – une phase, de survenue brutale, d’intense inconfort, d’anxiété ou de peur, accompagnée de symptômes somatiques et/ou cognitifs.

Pour sa part, le trouble panique se décrit comme «la survenue d’attaques de panique répétées, généralement accompagnées de l’anxiété anticipatoire concernant la survenue de futures crises ou de modification du comportement visant à éviter les situations prédisposant aux attaques de panique.»

2 / 11

Une Femme Fait Une Attaque De PaniqueISTOCK/YURI_ARCURS

Une impression de perdre la tête

En raison de l’intensité et de l’apparition soudaine des sentiments, en plus des symptômes physiques de la crise de panique qui peuvent survenir en même temps, il n’est pas rare de développer une «peur de devenir fou» lors d’une crise de panique, note Todd Farchione, du Centre universitaire de Boston pour l’anxiété et les troubles apparentés.

Un patient explique que la déconnexion esprit/corps peut être déroutante. «Je ne savais pas ce qui se passait», a déclaré le patient. «Votre corps ne sait pas quoi faire… La moitié de votre cerveau vous dit de courir, et l’autre moitié vous dit de rester. Vous êtes en quelque sorte dans une impasse.»

3 / 11

Un Homme Se Tient Le Coeur A Cause De Palpitations CardiaquesISTOCK/JAN-OTTO

Le cœur qui s’emballe

Lorsque vous avez une attaque de panique, votre corps réagit comme s’il était sous une menace physique réelle, évoluant vers un état d’inconfort sévère en quelques minutes.

Une poussée massive de signaux nerveux active l’amygdale, le centre évolutif du cerveau qui motive la fuite ou l’attaque, provoquant des symptômes dont une fréquence cardiaque rapide qui peut vous donner l’impression d’avoir une crise cardiaque. Essayez ces trucs contre le stress et l’anxiété.

4 / 11

Un Homme D'affaire Se Tient Le Coeur Et A Des Palpitation CardiaqueISTOCK/TOMWANG112

Craindre pour sa vie

La peur qui vous traverse peut vous donner l’impression que vous êtes en train de mourir ou que vous perdez le contrôle. Mais ce qui se passe réellement, comme l’explique Farchione, c’est que votre corps est inondé d’adrénaline, en raison de la perception d’un danger imminent. Il se prépare à faire tout ce qui est nécessaire pour se protéger, qu’il s’agisse de coups de poing et de coups de pied, ou encore de courir aussi vite que possible.

Si vous êtes en mesure de vous rappeler qu’il s’agit simplement de vos réponses physiologiques naturelles, cela peut atténuer l’impact de la peur.

5 / 11

Une Femme Consulte Un Médecin Après Une Attaque De PaniqueISTOCK/KATARZYNABIALASIEWICZ

Se sentir essoufflé

Selon l’American Psychological Association, avoir des «difficultés à respirer» et «avoir l’impression de manquer d’air» sont des symptômes courants d’attaque de panique. Cela se produit lorsqu’une anxiété accrue vous amène à respirer trop rapidement et à hyperventiler. Apprendre certaines techniques de respiration consciente peut aider à empêcher les sentiments anxieux de dégénérer en une attaque de panique à grande échelle.

6 / 11

Un Cerf/Chevreuil Devant Une AutomobileISTOCK/ADSHOOTER

Être paralysé de peur

Vous pouvez vous retrouver submergé par une peur si forte qu’elle vous rend pratiquement immobile. L’American Psychological Association décrit cela comme une «terreur presque paralysante».

7 / 11

Une Femme Songeuse ReflechitISTOCK/COURTNEY KEATING

La pièce semble tourner

Les symptômes courants d’une attaque de panique incluent une sensation de faiblesse, des étourdissements et des évanouissements, probablement parce que le sang se précipite de votre cerveau vers vos membres, de sorte que vous pouvez attaquer ou fuir au besoin.

Ne soyez pas surpris si la nausée entre également en scène; l’American Psychological Association affirme que cette sensation peut accompagner des étourdissements lors d’une attaque de panique.

8 / 11

Un Homme En Chemise Cravate Etouffe Et A De La Difficulté A RespirerISTOCK/MINERVA STUDIO

Il n’est pas rare de transpirer lors d’une attaque de panique

La transpiration est une réaction naturelle à une anxiété accrue. Vous pouvez également commencer à trembler. Voici d’autres remèdes naturels contre l’anxiété à essayer.

9 / 11

Une Femme A Chaud Devant Un VentilateurISTOCK/MINERVA STUDIO

Avoir chaud et froid

Lors d’une attaque de panique, il n’est pas rare de se sentir soudainement exténué par la chaleur ou d’avoir des frissons. Bien qu’elle ne dure que cinq à dix minutes, vous pouvez en ressentir certains effets pendant des heures. Découvrez certaines choses que seules les personnes anxieuses peuvent comprendre.

10 / 11

Un Homme Se Prend Le Visage De DesespoirISTOCK/G-STOCKSTUDIO

Subir beaucoup de stress

Bien qu’il existe des variations sur les personnes touchées et leurs raisons, une chose est claire: le stress sévère y est pour quelque chose. «La cause est très souvent le stress qui s’est produit au cours des six à huit derniers mois», déclare Reid Wilson, professeur de psychiatrie à la faculté de médecine de l’Université de Caroline du Nord.

Si vous avez été confronté à beaucoup de stress de manière assez continue et que vous ressentez la plupart des symptômes d’attaque de panique que nous avons mentionnés, il est fort probable que vous ayez des crises de panique.

Les thérapeutes et des bénévoles qui répondent aux appels sur les lignes d’aide portent secours tous les jours à des gens qui souffrent d’anxiété. Jetez un œil à ces trucs de spécialistes qu’il faut savoir sur l’anxiété.

11 / 11

Une dame discute avec son médecinISTOCK/STURTI

Stratégies d’adaptation pour une attaque de panique

Si vous avez des crises de panique récurrentes, demandez conseil à un professionnel, idéalement auprès d’un professionnel de la santé mentale qui peut vous proposer une thérapie cognitivo-comportementale.

Pour voir les situations de déclenchement potentielles de manière plus positive, L’American Psychological Association affirme que les experts formés en thérapie cognitivo-comportementale peuvent vous aider à changer votre façon de penser. Vous pourrez ainsi mieux comprendre vos peurs et y faire face. Dans certains cas, des techniques de relaxation ou des anxiolytiques peuvent être recommandés.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir de l’information fiable sur la santé! Et suivez-nous sur Facebook et Instagram!

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest