8 façons de savourer les produits laitiers en dépit d’une intolérance au lactose

Votre intolérance au lactose ne nous prive pas à tout jamais de savourer les produits laitiers. Voici huit façons d’en jouir sans ressentir d’effets secondaires indésirables.

1 / 10

Délectez-vous de produits laitiers

Les effets de l'intolérance au lactose - les gaz, les crampes, la nausée et la diarrhée - sont très désagréables. Personne ne saurait vous reprocher d'éviter les aliments qui déclenchent ces symptômes.

Mais une intolérance au lactose ne signifie pas que vous devez absolument éviter les produits laitiers? « Absolument pas », tranche Dayna Weiten, une diététiste à Winnipeg. « Il y a un certain nombre de trucs à connaître et à utiliser pour inclure les produits laitiers avec lactose dans son alimentation. »

Le lait contient des vitamines et des minéraux importants qui conjurent la maladie. Il vaut la peine d'examiner les huit façons suivantes de garder le lait au menu.

2 / 10

1. Peu à peu est mieux

Si un smoothie provoque des crampes, prenez un demi-smoothie la prochaine fois. Une plus petite quantité d'un produit laitier est moins susceptible de provoquer des symptômes. « J'encourage toujours les gens à commencer par de faibles quantités et à vérifier leur tolérance », dit Weiten. « S'ils ne ressentent pas de symptômes, ils peuvent augmenter progressivement la quantité. »

3 / 10

2. Échelonnez

Au lieu de prendre beaucoup de produits laitiers d'un coup, divisez l'ingestion en plusieurs occasions. Il semble que la plupart des personnes intolérantes au lactose ne subiront aucun désagrément si elles boivent une tasse de lait, le matin et une autre, le soir.

4 / 10

3. Prenez-en aux repas

Consommez vos produits laitiers aux repas plutôt qu'en collation. Lorsque vous en prenez avec d'autres aliments, ils sont digérés plus lentement. Cela fait en sorte de diminuer la quantité de lactose qui se rendra jusqu'à votre gros intestin. « Prendre un lait fouetté ou une crème glacée, seul, est plus susceptible de faire surgir les symptômes», dit Weiten.

5 / 10

4. Buvez du lait sans lactose

Pour obtenir du lait sans lactose, on retire ce composant pendant le traitement du lait à la laiterie. Les vitamines et les minéraux du lait restent intacts. Comme ce lait ne contient rien qui puisse affecter votre organisme, vous ne risquez pas de ressentir de symptômes lorsque vous en buvez un verre.

6 / 10

5. Prenez des enzymes en comprimés ou ajoutez-en à votre lait

L'intolérance au lactose est liée à une déficience enzymatique. Les ballonnements inconfortables et les crampes se produisent parce que votre corps ne produit pas suffisamment de lactase pour permettre la dissociation du lactose en glucose et galactose permettant la digestion du lait. Mais vous pouvez compenser ce manque en prenant des comprimés de lactase avant d'ingérer des produits laitiers. Vous pouvez également ajouter quelques gouttes de lactase au lait ou à la crème. Il suffit, dans ce cas, d'attendre 24 heures avant de consommer.

7 / 10

6. Mangez du fromage

Les fromages à pâte dure, comme le cheddar et le fromage suisse, sont naturellement faibles en lactose. Donc, vous devriez être en mesure d'en manger sans souffrir des symptômes. Le fromage fondu présente un niveau de lactose plus élevé, mais c'est toujours moins que le lait ordinaire, dit Weiten. « Une tasse de lait contient 11 g ou 12 g de lactose. Les tranches de fromage fondu, 3 g à 4 g. »

8 / 10

7. Essayez le yogourt et les probiotiques

Le yogourt contient des bactéries bénéfiques qui produisent des enzymes et aident à briser le sucre du lait. Lorsque vous prenez une collation de yogourt, une partie du travail de digestion est déjà fait pour vous. Les risques sont moindres que vous soyez gêné par le lactose. Vous pouvez également prendre des probiotiques sous forme de capsules pour vous aider à digérer les produits laitiers. Les chercheurs étudient actuellement les avantages des probiotiques pour les personnes souffrant d'intolérance au lactose.

9 / 10

8. Buvez du lait au chocolat

Parfois, les gens qui ne tolèrent pas le lait ordinaire s'aperçoivent qu'ils ont des symptômes moindres quand ils boivent du lait au chocolat. Les experts ne savent pas très bien pourquoi celui-ci est souvent mieux toléré. Mais depuis quand prendre du chocolat demande-t-il une explication?

10 / 10

Trouvez ce qui vous convient

Les niveaux de tolérance varient en fonction des individus et vous connaîtrez plus de succès avec certains de ces trucs qu'avec d'autres. Mais il vaut la peine de les essayer, ne serait-ce que pour pouvoir ajouter les produits laitiers à votre alimentation. Et, comme le fait remarquer Weiten, « Vous ne vous mettez pas en danger en essayant un aliment. Les gens peuvent établir leurs limites. »

Sur le même sujet:
8 signes que vous êtes intolérant au lactose
Quels sont les avantages des substituts du lait?
5 déjeuners sans lactose