Perdre ses kilos de grossesse comme les vedettes

Comment Katie Holmes et Kate Hudson ont-elles réussi à perdre, apparemment sans efforts, les kilos qu’elles avaient pris durant leur grossesse? Eh bien, elles ont probablement dépensé une petite fortune auprès d’entraîneurs, de chefs privés et de bonnes d’enfant à domicile. Voici comment faire pareil sans y engloutir vos économies.

Perdre ses kilos de grossesse comme les vedettes

Selon Meredith Nash, chercheure à l’université de Melbourne (Australie), il n’est pas étonnant que les femmes qui cherchent à perdre les kilos accumulés durant la grossesse se comparent désavantageusement aux vedettes. Elle a découvert que, chez les femmes qui venaient d’accoucher, celles qui étaient dans la vingtaine se qualifiaient plus volontiers de «grosses» que celles qui approchaient de la quarantaine. Elle pense qu’elles sont plus exposées à la culture que véhiculent les magasines et les émissions de télé où chacune des étapes de la grossesse des vedettes est analysée. Elles subissent plus fortement la pression sociale qui les pousse à rester minces. Mais nous connaissons toutes, n’est-ce pas, les attentes irréalistes que peuvent susciter la vie des vedettes, y compris leur grossesse.

Pour perdre du poids, on le sait, il faut bien manger et faire l’exercice. Oui, mais comment faire quand on doit se lever quatre fois durant la nuit, qu’on a des tonnes de lessive à faire et qu’on doit trouver le moyen de manger même si le frigo est vide? Voici un petit guide réaliste qui vous permettra de perdre du poids même si vous n’avez pas un million de dollars à votre disposition.

Pas de chef privé?

Les experts affirment qu’on ne doit pas mettre l’accent sur la perte de poids tant qu’on allaite. Pour produire suffisamment de lait, vous devez ingérer 2000 à 2500 calories par jour, rappelle Elizabeth Ward, diététiste agréée et auteure de Expect the Best: Your Guide to Healthy Eating Before, During & After Pregnancy.

Si vous n’allaitez pas, demandez à votre médecin de combien de calories vous avez besoin pour retrouver un poids normal. Selon la diététiste, en moyenne, il faut entre 1800 et 2000 calories par jour. Quand vous atteignez une phase plateau, retranchez 100 ou 200 calories de plus. Essayez ceci:

Formez des alliances: vous trouverez sûrement une voisine ou une autre femme qui a suivi les cours prénataux avec vous et qui serait prête à partager les tâches avec vous. Pendant que l’une cuisinera, l’autre pourra s’occuper des bébés. Coût: zéro.

Retenez les services d’une diététiste: en deux séances, elle préparera une formule de repas qui conviendra à vos goûts. Les résultats d’une étude publiée dans le Journal of Women’s Health indiquent que les femmes à qui on a présenté une formule de repas bien structurée quelques jours après l’accouchement ont perdu en moyenne un peu plus de 7 kilos dans l’année suivante, comparativement à celles qui n’avaient reçu que des conseils d’ordre général et ont perdu à peine un peu plus d’un kilo. Coût: $100 à 150$; dans certains cas, ces frais sont couverts par les régimes d’avantages sociaux.

Achetez des repas aux portions prédéterminées en optant pour ceux qui sont pauvres en sodium. N’en prenez pas plus d’un par jour et ajoutez-leur une portion de légumes, un petit pain de blé entier et un fruit, conseille Elizabeth Ward. Coût pour 14 semaines: 343$ (à 3,50$ la portion).

Pas d’entraîneur?

Selon les résultats d’une étude menée au Western Ontario Exercice and Pregnancy Laboratory de l’université Western Ontario, les femmes ont besoin de faire de l’exercice après la naissance de l’enfant même si elles allaitent. «Rien ne vous interdit de prendre des marches dès le moment où vous allez bien», explique Michelle Mottola, directrice du laboratoire et professeure-adjointe. C’est vrai aussi pour les femmes qui ont subi une césarienne, bien qu’elles doivent veiller à ne pas surmener leur région abdominale.

Compte tenu de vos nouvelles obligations, vous pourriez avoir besoin de beaucoup d’aide pour rester en forme après l’accouchement. Essayez ceci:

Prenez des marches avec une autre maman, les petits dans leur poussette. Ou encore, faites le tour du pâté de maison avec le papa et le bébé. Les résultats d’une étude publiée en 2009 dans le Journal of Women’s Health indiquent que le conjoint est la personne la mieux à même d’apporter son soutien en matière d’exercice physique. Coût: zéro.

Procurez-vous des DVD conçus pour les femmes qui viennent d’accoucher. L’entraînement à la maison est idéal pour la jeune maman qui n’a nullement le temps de se rendre au gym.  Il en existe plusieurs dans le commerce et les prix varient selon le programme offert. Coût: autour de $18 pour les moins chers.

Inscrivez-vous à un cours de mise en forme destiné mères accompagnées de leurs bébés. Selon Michelle Mottola, c’est une solution pratique et une excellente occasion de rencontrer d’autres mères. Informez-vous auprès de votre centre communautaire sur les programmes offerts dans votre quartier ou région. Coût: les prix varient.

Retenez les services d’un expert: pour aussi peu que 60$ par semaine, vous pouvez consultez par téléphone un mentor personnel qui vous aidera à vous fixer des objectifs et à vous y tenir. Consultez Internet pour connaître les noms de ceux qui se spécialisent dans la perte de poids. Coût pour 14 semaines: environ 800$.

Pas de bonne d’enfant à temps plein?

Les nouveaux parents font face à de nombreuses demandes ‘ stress, privation de sommeil‘ Or, le manque de sommeil est un obstacle à la perte de poids. Les résultats d’une étude publiée en 2008 dans l’American Journal of Epidemiology indiquent que les femmes qui dorment cinq heures ou moins par nuit sont trois fois plus susceptibles d’être encore en surpoids un an après l’accouchement que celles qui dorment sept heures ou plus. Essayez ceci:

Visez à dormir sept heures d’affilée. Demandez à votre partenaire de prendre la relève régulièrement. Il pourra vous apporter le bébé quand c’est le temps de le nourrir. Coût: zéro.

Faites appel aux grands-parents: demandez-leur de prendre la relève une nuit par semaine. Coût: zéro.

Faites la sieste: dormez quand votre bébé le fait, aussi tentant que cela puisse être d’utiliser ce temps libre pour nettoyer la maison. Coût: zéro.

Envisagez la possibilité d’engager une gardienne de nuit. Cherchez du côté des professionnels spécialisés dans les services de garde de nuit. Coût: environ 175$ la nuit (18h30 à 7h00).

Vidéos les plus populaires