Share on Facebook

10 erreurs à éviter pour maigrir

Si vous avez de la difficulté à perdre vos kilos superflus, remettez en question vos stratégies. Voyez quelles sont les 10 erreurs les plus communes à ne pas faire lorsque vous voulez maigrir. Les conseils suivants vous y aideront.

1 / 10
1. Diète trop rigide

1. Diète trop rigide

N’allez pas croire qu’un régime alimentaire soit une camisole de force. Les personnes qui observent leur diète 90 % du temps, peuvent se réjouir d’être parvenues à leur fin. Pour ce qui est des 10 % restants, ils sont réservés aux petits plaisirs, comme cette boisson irrésistible ou ce repas avec des amis ayant la réputation de raffoler de tout ce qui vous est interdit.

2 / 10
2. Régime draconien

2. Régime draconien

Certains régimes alimentaires démesurés, nous font percevoir les aliments comme une menace, et non une source de subsistance et de mieux-être. Les cures d’amaigrissement répétitives, qui font constamment fléchir la balance, ne sont certes pas très salutaires. Dès lors que vous diminuez votre apport alimentaire, le corps ralentit votre métabolisme pour conserver ses réserves énergétiques, en guise d’auto défense. Ceci expliquerait les envies soudaines de chocolat, ressenties par certains, visant à restaurer rapidement leur niveau d’énergie, et la diminution de poids moins flagrante dans les semaines qui suivent le début de la diète.

Astuce: Pour atteindre et maintenir un poids corporel réaliste, il faut suivre un régime alimentaire équilibré, composé d’aliments nutritifs, qui servira à prévenir les maladies et à assurer une énergie et un bien-être psychologiques optimaux.

3 / 10
3. Carence en protéines

3. Carence en protéines

La perte de la masse musculaire débute généralement à l’âge moyen, entraînant une diminution du métabolisme et une augmentation éventuelle du poids. Selon certaines études, un régime alimentaire constitué de 50 % de protéines convient à la plupart d’entre nous (sauf pour les personnes souffrant de maladies du rein). Un adulte pesant 130 kg peut facilement consommer 70 g de protéines par jour.  Cet apport protéiné est généralement faible en gras et en calories.

4 / 10
4. Manque de sommeil

4. Manque de sommeil

La fatigue nous pousserait à consommer des aliments réconfortants qui ne sont pas forcément bons pour la santé. Mais selon Joey Shulman, l’auteure de The Last 15-A Weight Loss Breakthrough, établie à Thornhill, en Ontario, elle aurait également des incidences sur le niveau des hormones. « Les gens qui ne dorment pas suffisamment secrètent généralement plus de cortisol, une hormone responsable de faire augmenter le niveau de stress; ce qui par le fait même activerait le mécanisme d’accumulation de gras  », explique-t-elle. De plus, Le manque de sommeil est associé à une fluctuation de la sécrétion de la leptine et de la ghréline, deux hormones responsables de l’appétit et de la satiété.

5 / 10
5. Programme d'entraînement trop routinier

5. Programme d’entraînement trop routinier

Aussi efficace que puisse être un programme d’entraînement physique, à force de faire les mêmes gestes répétitifs tous les jours, on finit par se lasser et se décourager. Dans son premier ouvrage intitulé 5-Factor Fitness, l’entraîneur hollywoodien Harley Pasternak propose que l’on fasse de nouveaux exercices chaque jour pour faire travailler une partie différente du corps. En variant le nombre de répétitions, et en alternant les exercices cardiovasculaires et d’endurance, on réussira à éviter la monotonie. « Il faut à tout prix introduire quotidiennement une routine différente », précise Pasternak.

6 / 10
6. Éviter de sauter les repas

6. Éviter de sauter les repas

« Sauter les repas n’est pas bon pour le métabolisme » précise la nutritionniste torontoise Aviva Allen, car l’organisme réagit en créant des réserves, en prévision d’un manque. Plutôt que de vous priver, mangez léger en consommant plusieurs petits repas et collations nutritifs par jour, de préférence aux 3 heures, et évitez toute nourriture après 19 heures, alors que votre métabolisme est à son plus bas.
Une consommation régulière de nourriture vous aidera à maintenir le cap, car la privation de nourriture n’est pas une solution durable. « Il est erroné de croire qu’un régime alimentaire soit une solution temporaire ne visant que l’objectif escompté », précise Allen. « Si vous comptez reprendre les mêmes habitudes alimentaires, une fois le poids visé atteint, vous reprendrez vos kilos en un rien de temps. »

7 / 10
7. Les excès de la fin de semaine

7. Les excès de la fin de semaine

Si vous voulez éviter de faire des excès le samedi et le dimanche, diminuez les portions de chaque repas, pesez-vous tous les jours (ou au moins le vendredi et le lundi) et surveillez votre consommation d’alcool, une source de calories vides risquant de diminuer l’effet inhibiteur sur la prise alimentaire. D’après certains chercheurs, les gens ignoreraient qu’ils ont tendance à manger davantage la fin de semaine, en particulier le samedi, journée durant laquelle ils consommeraient plus de gras. Les calories ainsi absorbées auraient pour effet de diminuer le processus de la perte de poids.

8 / 10
8. Comptoir de cuisine encombré

8. Comptoir de cuisine encombré

Les comptoirs devraient servir uniquement à la préparation des repas et non à y laisser traîner des récipients de biscuits ou autres tentations, déclare Peter Walsh, auteur de Does This Clutter Make My Butt Look Fat? Ne vivez pas dans le désordre. « Il est difficile de faire un choix santé dans une cuisine où s’entassent toutes sortes d’objets disparates. Pourriez-vous manger dans un restaurant où règne la pagaille? ».

9 / 10
9. Reprendre ses mauvaises habitudes

9. Reprendre ses mauvaises habitudes

C’est facile de se laisser tenter, surtout lorsque l’on est au régime depuis un certain temps. Si vous avez repris la mauvaise habitude de mettre du beurre sur vos tartines grillées, de grignoter pendant que vous cuisinez ou de consommer un dessert tous les soirs, ne soyez pas étonné que ces petits abus vous fassent prendre des calories et vous empêchent de perdre du poids.

Tenir un journal alimentaire pendant quelques jours pour faire le suivi de votre consommation vous permettra d’avoir une idée réaliste de ce que vous mangez. Les recherches indiquent que les personnes consignant la quantité d’aliments consommés sont plus susceptibles de perdre du poids.

10 / 10
10. Impatient de maigrir

10. Impatient de maigrir

Vous avez décidé de suivre un régime amaigrissant, en croyant obtenir des résultats satisfaisant et immédiats. Or, l’idée de perdre un demi-kilo par semaine vous met dans tous vos états: qu’en est-il de ces femmes qui réussissent à perdre 15 kilos rien qu’en un mois? Après quelques semaines, vous abandonnez, persuadée que vous avez échoué, n’étant pas parvenue à perdre le poids visé dans les temps que vous vous étiez fixées.
Astuce: N’oubliez pas qu’il vous a fallu des années pour atteindre votre poids actuel, par conséquent, il vous faudra également du temps pour le perdre. Les personnes qui maigrissent graduellement sont plus susceptibles de maintenir leur poids idéal sur une plus longue période.
Sur le même sujet:
14 moyens de brûler des calories facilement
4 mythes et réalités sur la perte de poids
4 techniques pour perdre du poids rapidement