Déjeuner : 5 astuces pour ne pas y couper

On a découvert que le déjeuner aidait à combattre l’insulinorésistance et à maintenir un poids santé.

Déjeuner : 5 astuces pour ne pas y couper

Prenez l’habitude de déjeuner

Si vous n’avez pas l’habitude de déjeuner, ne vous laissez pas intimider par la préparation de ce repas qui, en fait, est beaucoup plus simple que les deux autres. Inutile de sortir le bol à mélanger, la crêpière, le gaufrier ou la poêle: galettes, gaufres ou bacon ne sont pas nécessairement les meilleurs aliments à prendre, quoique vous puissiez en consommer avec modération. En fait, plus votre déjeuner sera simple, plus vous augmenterez vos chances de consommer de bons aliments, c’est-à-dire des fruits frais et des céréales entières. Alors, comment commencer?

Mangez dès la sortie du lit

Pour être certaine d’avaler une bouchée avant d’être happée par vos tâches ‘ sortir les ordures, promener le chien, payer les factures, etc., – mangez peu de temps après votre lever.

Levez-vous un peu plus tôt

Peut-être ne déjeunez-vous pas tout simplement parce que vous manquez de temps pour le faire. La solution: couchez-vous et levez-vous 15 minutes plus tôt, ce qui devrait être suffisant pour manger, sans pour autant rogner sur votre sommeil, chose importante quand on est diabétique.

Si possible, levez-vous avant les autres membres de votre famille: il est plus facile de se nourrir quand on n’a pas à s’occuper d’enfants qui se traînent les pieds, de parents qui ont besoin de soins, d’un conjoint ou d’autres personnes qui exigent temps et attention.

Apportez votre déjeuner

Si vous n’avez vraiment pas le temps de manger à la maison, apportez votre déjeuner au travail. Il y a une foule d’aliments que vous pouvez glisser dans votre serviette ou votre sac à main et consommer une fois rendue.

Redéfinissez le déjeuner

Il y a des diabétiques qui disent ne pas aimer déjeuner. Dans bien des cas, cela signifie qu’ils n’aiment pas ce que les gens consomment habituellement au cours de ce repas. Mais rien ne vous oblige à manger des œufs, des rôties ou des céréales. Du moment que votre organisme reçoit un mélange équilibré de protéines et de glucides, ce que vous consommez n’a pas d’importance. Voici quelques exemples de déjeuners moins conventionnels mais qui sont tout aussi nutritifs, équilibrés et faibles en calories que les céréales et le lait.

  • Sandwich grillé au beurre d’arachide et à la banane (optez pour du pain de grain entier)
  • Pizza au fromage, légumes ou champignons, réchauffée
  • Sandwich à la dinde sur pain de grain entier avec laitue et tomate
  • Sandwich à la salade aux œufs sur muffin anglais de grain entier

Préparez-vous la veille au soir

Si vos matins sont une véritable course contre la montre, ce n’est pas une raison pour sauter le déjeuner. Le truc, c’est de faire certaines choses le soir afin de vous libérer du temps le matin. Voici quelques suggestions:

  • Faites cuire des œufs durs et mettez-les au frigo.
  • Préparez les bols, les assiettes et les couverts, de même que les mets non périssables comme les muffins et les céréales, de sorte que presque tout soit prêt le matin.
  • Effectuez les tâches que vous réservez normalement pour le matin, par exemple sortir les ordures, préparer les boîtes-repas des enfants ou vider le lave-vaisselle.
  • Coupez les fruits que vous compter ajouter à vos céréales le lendemain matin.
  • Tranchez vos bagels en deux et conservez-les dans un sac plastique hermétique.

Vidéos les plus populaires