Une peau éclatante à coup sûr

Grâce aux derniers développements scientifiques en matière de soins pour la peau et aux nouveaux ingrédients utilisés par les fabricants, préserver l’éclat de la jeunesse est désormais chose possible.

Une peau éclatante à coup sûr

Ne serait-ce pas merveilleux s’il suffisait d’appuyer sur un bouton pour que la peau retrouve toute sa clarté et tout son éclat? Bien qu’en matière de beauté, il n’y ait rien de facile, on trouve aujourd’hui de plus en plus de produits cosmétiques ciblant des problèmes spécifiques, par exemple, les taches de vieillesse, les rougeurs, la décoloration. En d’autres termes, une peau qui a perdu son éclat.

«L’inégalité du teint peut contribuer à vieillir la peau deux fois plus que les ridules autour des yeux», de dire Paul Matts, moniteur de recherche pour la branche soins de la peau de Olay. En fait, selon un article que Paul Matts et une équipe de biologistes ont publié dans le numéro de novembre 2006 de la revue Evolution and Human Behavior, votre teint peut vous vieillir, ou vous rajeunir, de près de 12 ans. En outre, selon les résultats du sondage Global Truth in Beauty publié en 2007 par Clinique, les femmes du monde entier, de l’Australie à l’Afrique du Sud, affirment que la décoloration de la peau (ou inégalité du teint) constituent pour elles un plus grand défi que les rides.

Comment la peau en vient-elle à perdre son éclat?

S’il est vrai qu’on a meilleur teint lorsqu’on a une bonne alimentation et qu’on boit beaucoup d’eau, ces mesures ne suffisent pas à arrêter le cours du temps. «Chez la plupart des femmes, la peau commence à changer au début de la trentaine», explique le dermatologue Jean-François Tremblay, directeur médical de MédIME, un institut de médecine esthétique de Montréal. Selon lui, si vous être amatrice de bains de soleil, fumez, vivez en ville (où les taux de polluants atmosphériques sont élevés) ou êtes continuellement soumise au stress, vous pourriez même remarquer des changements ‘ dilatation des vaisseaux sanguins, taches brunes, peau terne – avant cet âge. Normalement, le collagène préserve la structure de la peau du visage. Cependant, l’exposition aux rayons solaires et aux polluants provoque, à long terme, sa dégradation par les radicaux libres; la peau ne réfléchit plus la lumière et devient terne.

Voici ce qui se produit lorsque vous sortez sans porter d’écran solaire : les rayons ultraviolets dessèchent d’abord votre peau puis, autour de la quarantaine, ils modifient l’ADN des cellules pigmentaires, qui produisent alors de la mélanine (pigment intervenant dans la formation de taches brunes) en excès. L’exposition excessive au soleil a également pour effet de dilater les vaisseaux sanguins de la peau; ce beau bronzage que vous affichez aujourd’hui risque de se transformer, dans la cinquantaine ou la soixantaine, en un réseau de petites veines apparentes et de taches rosâtres sillonnant vos joues et votre nez.

Le gaz d’échappement des voitures ainsi que d’autres polluants endommagent également la peau. Lorsque les particules en suspension dans l’air la pénètrent, elles dilatent les fins vaisseaux sanguins du visage et déclenchent une réaction inflammatoire s’accompagnant de rougeurs et de démangeaisons.

C’est tout? Eh bien, non! Les hormones jouent aussi un rôle. Chez les femmes enceintes qui se sont beaucoup exposées au soleil dans le passé, la pigmentation peut s’accentuer; elles peuvent également être affligées d’hypermélanose, affection bénigne qui se caractérise par l’apparition de taches sur les joues, le front et le menton (taches de grossesse). En outre, à la ménopause, la chute du taux d’œstrogène entraîne une diminution de la production de sébum; par conséquent, la peau se dessèche et le teint devient cireux. C’est aussi à cette période que les taches de vieillesse apparaissent.

Produits donnant de l’éclat à la peau

Heureusement, les chercheurs et les fabricants de soins cutanés font des pieds et des mains pour répondre aux besoins des consommatrices pour qui une peau d’apparence saine et une pigmentation homogène constituent une priorité.

  • Peau rouge et irritée : pour atténuer les rougeurs persistantes (pas celles de l’acné rosacé, toutefois), les fabricants, notamment Dermalogica et Aveeno, proposent des ingrédients comme le soya et le thé vert. Ces extraits agissent en douceur pour atténuer l’inflammation. On a montré, en outre, que l’emploi quotidien d’un écran solaire de FPS 15 ou plus permettait de préserver l’intégrité des parois des capillaires, les empêchant de fuir. «Je conseille également aux femmes dont la peau est sensible d’éviter tous les exfoliants et les trousses maison de microdermabrasion, explique François Tremblay. Ces produits ne feront qu’irriter davantage leur peau.»
  • Peau terne: si vous n’avez pas la peau sensible, l’exfoliation constitue la meilleure manière de lui préserver sa fraîcheur. Essayez le Daily Microfoliant de Dermalogica (exfoliant doux comprenant un complexe éclaircissant à base de son de riz, d’acide salicylique, de thé vert, de pamplemousse et de réglisse) ou la Crème de jour Éclat, Inositol végétal, de Yves Rocher (elle renferme des AHA de citron qui activent la desquamation à la surface de la peau et le renouvellement cellulaire). Si vous préférez consulter un dermatologue, il vous prescrira probablement une crème à base de rétinoïde (ou acide rétinoïque, un dérivé de la vitamine A), produit réputé stimuler la production de collagène et éclaircir le teint.
  • Dommages causés par le soleil et taches brunes : les nouvelles crèmes ciblant ces problèmes contiennent des ingrédients qui freinent la formation de mélanine, pigment responsable des taches de vieillesse. En 2006, Procter & Gamble lançait sa gamme de soins pour la peau Olay Definity, comprenant de la glucosamine n-acétyl et de la niacinamide (vitamine B3), deux ingrédients qui agissent de concert pour réguler l’hyperproduction pigmentaire dans les cellules cutanées endommagées par les rayons ultraviolets.

De nombreux fabricants ont incorporé des bloqueurs de mélamine dans leurs traitements contre les taches de vieillesse, leurs hydratants pour le jour et leurs soins pour la nuit. Les produits de la gamme Bi-White de Vichy contiennent de la pocystéine, une molécule réputée freiner l’action destructrice des radicaux libres et diminuer de près de 25% la production de mélanine.

De leur côté, Estée Lauder, Shiseido, Dior et RoC ont formulé des produits renfermant de la vitamine C, de la réglisse, un extrait de mûre ou divers autres ingrédients réputés prévenir l’apparition des taches de vieillesse. (Ces extraits seraient plus doux que l’hydroquinone, utilisée de longue date pour éclaircir la peau mais qui peut causer de l’irritation).

Les dermatologues ont aussi diverses solutions à offrir. Selon François Tremblay, «le meilleur traitement pour les taches de vieillesse peu prononcées est la crème à la rétinoïde. Par contre, pour les taches très visibles, on a habituellement recours au laser fractionné, notamment le Pixel. Cette intervention ne présente aucun risque, quel que soit le type de peau - blanche, asiatique, noire et moyen-orientale ‘ ce qui constitue un véritable progrès. »

En effet, de nombreux experts estiment que les meilleures solutions pour une véritable régénération de la peau viendront de cette branche de la dermatologie esthétique. Alors dites-nous : que peuvent faire pour vous les lasers de dernière génération et les appareils de photothérapie?

Vidéos les plus populaires