Mode d’ici, artisans d’ailleurs

Cette talentueuse designer de prêt-à-porter travaille avec des artisans du monde entier pour créer de belles pièces uniques faites de matériaux recyclés.

Mode d'ici, artisans d'ailleurs

Laura Siegel étudiait à l’école de design Parsons de New York quand elle a décidé de prendre une année de congé pour explorer le monde. Équipée de son sac à dos, la jeune femme originaire de Toronto a traversé l’Inde, le Pérou et la Bolivie. Elle a découvert avec fascination les tissus produits par les artisans des diverses régions de ces pays, qu’il s’agisse de tricot main, de broderie, d’impression à la planche ou de batik. Elle souhaitait incorporer ces techniques dans ses propres créations en s’associant avec ces artisans talentueux. Ses voyages de même que ses collaborations donnent forme à ses créations tout en contribuant à préserver les artisanats locaux et à faire vivre les artisans et leurs communautés respectives. (Un exemple : la famille Khatri, qui vit à Ajrakhpur en Inde, fabrique des tissus par impression à la planche depuis une dizaine de générations; le travail que Laura Siegel a fourni aux habitants de cette région leur a permis de contribuer à la reconstruction à la suite du tremblement de terre qui l’a dévastée en 2001).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans sa collection de printemps, certains vêtements comprennent des éléments recyclés. « Nous avons récupéré des saris que des femmes de villages ruraux s’apprêtaient à jeter », explique-t-elle. On les a découpés en languettes qui ont été tissées dans les vêtements, faisant ainsi de chacun une pièce en quelque sorte unique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessus : robe maxi imprimée à la planche (315 $); caftan tissé avec des saris recyclés (320 $); robe au batik (485 $).

Popular Videos