Les rehausseurs de cils sont-ils dangereux?

Vous rêvez d’avoir des cils longs et fournis? L’équipe de Plaisirs Santé fait le point sur les rehausseurs de cils.

Les rehausseurs de cils sont-ils dangereux?

Ces derniers temps, tout le monde parle du médicament qui allonge les cils. Lancé aux États-Unis en 2008, le Latisse est le premier médicament d’ordonnance pour le traitement de l’hypotrichose (arrêt général ou local du développement du système pileux). On applique la solution une fois par jour sur la racine des cils supérieurs et ce, tant qu’on souhaite que dure l’effet. Son ingrédient actif est le bimatoprost, prostaglandine entrant dans la composition des gouttes d’ordonnance destinées à traiter le glaucome. On pense qu’il prolonge la durée du cycle de vie des cils et accroît la formation des poils, de dire Heather Katt, directrice de la communication chez Allergan, fabricant du Latisse.

Dans les essais cliniques qui ont mené à son autorisation de mise en marché par la FDA américaine, les participantes ont observé que, au bout de 16 semaines, leurs cils étaient plus longs, plus épais et plus foncés, mais que ces effets ne persistaient qu’à la condition de ne pas cesser d’utiliser le produit. Bien que la FDA ne l’ait pas expérimenté pour la chute des cils, des sourcils ou des cheveux associée à l’alopécie, selon le docteur Jean Carruthers, chirurgien en oculoplastie de Vancouver et chercheur pour Allergan, «les gens aux sourcils clairsemés peuvent l’utiliser en toute confiance et sécurité».

Selon lui, d’ici à ce que Latisse soit vendu au Canada, on peut toujours utiliser le Lumignan, solution identique vendue par Allergan et qui est prescrite pour le traitement du glaucome. Tout médecin peut le prescrire aux personnes qui souhaitent accélérer la pousse de leurs cils. «Le Latisse et le Lumignan sont considérés comme des produits inoffensifs; il n’y a pas lieu de s’inquiéter de leurs d’effets secondaires potentiels», de dire le docteur John Lloyd, ophtalmologue au Sunnybrook Health Sciences Centre de Toronto.

Effets secondaires des rehausseurs de cils

La rougeur et les démangeaisons de l’œil en sont les effets secondaires les plus courants ; plus rarement, on observe de l’irritation et de la sécheresse, ainsi qu’une coloration rouge ou brune de la paupière. En outre, le Latisse et le Lumignan peuvent foncer l’iris de manière permanente, mais le risque est faible : dans une étude menée en 2002 auprès de 474 sujets qui utilisaient du bimatoprost quotidiennement pour soigner leur glaucome, cet effet n’a été observé que chez 1,5% d’entre eux. Bref, les faux cils ont désormais un concurrent de taille.

Les rehausseurs de cils au comptoir de produits cosmétiques

Un certain nombre de fabricants, dont L’Oréal Paris, Smashbox, FusionBeauty et Cargo, offrent des traitements censés hydrater, renforcer et protéger les cils contre les polluants atmosphériques.

Ces effets contribuent à prévenir la chute des cils, et, par conséquent, à prolonger leur phase de croissance et à les allonger. Ainsi, selon Marc Desmarais, chef de produit pour Cargo, le LashActivator Night comprend un flavonoïde dérivé des agrumes, un complexe de peptide-biotine et de la kératine hydrolysée, tous censés favoriser la santé et la vitalité des cils. Le Brow Gain de Damone Roberts et les autres produits offerts en vente libre renferment des ingrédients semblables.

Gardez l’œil ouvert! D’autres produits similaires apparaîtront bientôt sur le marché.

Vidéos les plus populaires