La teinture de cheveux maison pour les nulles (et moins nulles)

Vous pensez à essayer une nouvelle couleur de cheveux ? Lancez-vous ! Changer de teinte peut faire des merveilles sur le plan beauté et illuminer votre visage ‘sans parler de votre humeur-, surtout au sortir d’un long et sombre hiver, lorsque le teint est plus que pâlichon. Voici un guide pas-à-pas pour maîtriser l’art de la coloration capillaire maison.

La teinture de cheveux maison pour les nulles (et moins nulles)

Une teinture de cheveux qui dure?
Vous souhaitez vous engager pour du long terme, couvrir des cheveux gris ou simplement un changement subtil grâce à la teinture de cheveux? Il est temps d’évaluer vos possibilités en matière de coloration.

Le Henné: Pour les cuirs chevelus très sensibles, un henné végétal 100% naturel peut être le choix qui s’impose. Mais bien que sa composition sans produits chimiques puisse séduire les amoureux du naturel, Eric Del Monaco, styliste et coloriste officiel de L’Oréal Paris au Canada, met en garde contre les teintures brun-roux qui peuvent aboutir à des résultats mitigés et conférer à la chevelure une nuance métallique peu flatteuse. «Avec le henné, on ne peut jamais savoir à quelle couleur exacte s’attendre», observe Del Monaco, «et il peut donner aux cheveux gris une teinte cuivrée ou jaune-orangé non souhaitée.» L’avantage? Le henné n’est pas permanent ‘il enrobe seulement la surface des cheveux- et s’estompe progressivement après un à six mois.

À essayer: Caca Rouge de Lush, 26$

La coloration semi-permanente ou demi-permanente: Meilleure option pour les novices, la couleur semi-permanente sublime la couleur naturelle tout en rehaussant la brillance et s’estompe progressivement après environ 28 shampooings. Elle constitue également un bon choix pour les cheveux abîmés, puisque les colorations semi-permanentes sont souvent sans ammoniaque et donc plus douces pour les mèches fragiles et cassantes.

À essayer: Casting Crème Gloss de L’oréal Paris, 12$

La coloration permanente: Si vous souhaitez un changement plus radical ou voulez couvrir des cheveux gris, la coloration permanente est faite pour vous. La couleur restera jusqu’à ce que vos cheveux repoussent, gardez-donc en tête qu’il vous faudra faire des retouches aux racines toutes les quatre à six semaines afin que votre chevelure colorée demeure pimpante. Si c’est votre première fois, choisissez une nuance d’un ton plus clair que votre couleur naturelle, comme le conseille Duffy, coiffeur ambassadeur mondial de Vidal Sassoon: «Vous pourrez toujours opter pour un changement plus drastique par la suite, quand vous serez plus en confiance», dit-il.

À essayer: Crème colorante nutritive de Garnier Nutrisse, 10$

Choisissez votre teinte

Voici à présent une étape délicate: le choix de la nuance. La vaste panoplie de couleurs proposées au rayon des cosmétiques a de quoi intimider, mais une fois que vous restreignez vos recherches à votre famille de couleurs (blond pâle ou châtain, par exemple), vous êtes sur la bonne voie. Duffy affirme que se limiter à une ou deux nuances plus foncées ou plus claires que votre couleur naturelle vous garantit presque à coup sûr de ne pas vous tromper.

Pour trouver la combinaison parfaite, la règle de base est d’opter pour une couleur qui contraste avec celle de votre peau. «Si vous avez un teint de type froid, essayez d’ajouter un peu de chaleur dans la couleur votre chevelure; si au contraire vous avez un teint de peau plutôt chaud, allez-y pour une nuance de cheveux plus froide», recommande Duffy. «En général, chaud sur chaud ou froid sur froid ne se marient pas.»
Vous ne savez pas si vous avez le teint chaud ou froid ? Les peaux à tons froids possèdent en général une pigmentation rosée, tandis que celles à tons chauds ont des nuances subtiles de jaune ou de vert.

L’astuce de Del Monaco: Tenez des morceaux de tissu ou des mèches de cheveux de couleurs contrastées à côté de votre visage. « Si vous avez un teint froid et que vous choisissez une couleur froide, votre visage va quasiment se fondre dans le décor.» Et qui voudrait cela?

Votre calendrier des étapes

Une semaine avant: Posez un masque ou un soin traitant en profondeur deux fois par semaine, afin d’hydrater vos cheveux et de les préparer à la coloration en les rendant aussi sains que possible. Cela aide à resserrer les écailles des cheveux et à réduire la texture poreuse des mèches pour une répartition de la couleur plus homogène, explique Del Monaco. Si votre chevelure est particulièrement abîmée, commencez les soins revitalisants deux à trois semaines à l’avance. Pour les pointes très sèches et fourchues, prenez d’abord rendez-vous chez le coiffeur pour rafraîchir votre coupe.

À essayer: Masque intensif Miraculous Recovery Frizz Ease de John Frieda, 11$

Deux jours avant : Lavez-vous les cheveux, et ne les relavez plus avant votre coloration. Cela permet aux huiles naturelles de votre cuir chevelu de s’accumuler un peu, ce qui est bénéfique car elles protégeront votre peau de toute sensation de picotement durant la pose de la couleur. Les huiles permettent aussi à la couleur de mieux adhérer aux cheveux, ce qui aide à obtenir de meilleurs résultats au niveau de la nuance.

Un jour avant: Cela va sans dire, mais suivez les instructions du mode d’emploi -y compris les tests d’allergie cutanée et les tests sur une mèche- même si vous avez déjà réalisé une coloration auparavant. Bien que rares, les réactions allergiques sont toujours possibles. Testez donc le produit en appliquant quelques gouttes sur l’intérieur de votre bras. Pendant que vous y êtes, enduisez aussi de produit colorant le bout d’une de vos mèches (sur environ ¼ de pouce). Si vous n’obtenez pas l’effet escompté en matière de couleur, essayez une teinte différente. «Pour les cheveux très longs, prévoyez deux boîtes», conseille Del Monaco, car il vaut mieux avoir trop de produit que pas assez, afin de pouvoir recouvrir votre chevelure jusqu’à la dernière mèche.

Secrets de longévité
Maximisez la durée de vie de votre nouvelle couleur étincelante avec ces quelques astuces.

Déposez le fer plat: Si vous ne pouvez pas vous passer de votre lisseur et autres appareils chauffants pour styliser votre coiffure, vaporisez au préalable un produit protecteur contre la chaleur sur votre chevelure, afin de créer une barrière protectrice, et abaissez la température du fer afin de limiter les dégâts et l’affadissement de la couleur.
À essayer: Spray thermoprotecteur Platinum Strength de TRESemmé, 6 $.

Choisissez des soins capillaires adaptés aux cheveux colorés: Utilisez un shampoing et un revitalisant spécialement conçus pour les cheveux colorés, et essayez de ne pas les laver plus de deux à trois fois par semaine. Pour les rousses, utilisez de l’eau tiède lors des shampoings, recommande Monaco, car l’eau chaude peut accélérer la disparition de la couleur.

À essayer: shampoing et revitalisant Soin Eclat Cheveux Colorés de Dove, 8 $ chaque.

Évitez le soleil: Ou, au moins, évitez les expositions prolongées au soleil. Si vous allez à la plage ou à l’extérieur pour de longues périodes, portez un chapeau, ou utilisez un spray protecteur anti-UV, qui agit comme un écran solaire pour vos cheveux. «Pour prolonger la durée de vie de votre couleur, la règle numéro un est la modération: ne lavez, coiffez ni stressez vos cheveux à l’excès», préconise Duffy.

À essayer: Spray Double Protection Color Radiance de L’Oréal Paris, 8 $

Retouches et rattrapages
Le résultat n’est tout de même pas à la hauteur de vos espoirs ? Voici les solutions aux soucis les plus courants liés aux colorations maison.

Votre chevelure est’trop cuivrée. Essayez d’appliquer une deuxième coloration à nuance cendrée par-dessus, afin d’atténuer l’effet cuivré. Par exemple, si vous avez teint vos cheveux en brun moyen, essayez un brun cendré deux à trois tons plus clair et laissez-le poser de 10 à 15 minutes, suggère Del Monaco. Sinon, utilisez un shampoing «anti-cuivre» avec des nuances de bleu ou de violet, une ou deux fois après la couleur, afin d’aider à rééquilibrer une nuance trop rouge.

Votre chevelure est’bicolore: Si vos pointes sont abîmées ou si vous faites des colorations depuis longtemps (et appliquez la couleur sur la totalité de vos cheveux à chaque fois), vous pouvez vous retrouver avec un effet bicolore, les pointes apparaissant plus sombres que le reste de vos cheveux.

Mis à part l’application d’une autre teinture sur le reste de vos cheveux afin de les rendre plus foncés, il faut traiter les pointes et les longueurs séparément. La nouvelle gamme Salonist Hair Colour de Vidal Sassoon inclut un sérum qui retouche la couleur restante pour un résultat homogène. «Le sérum VS ajuste la couleur du produit entre l’étape 1 et l’étape 2 du processus de coloration, en équilibrant les niveaux de substances actives dans le produit afin qu’il soit réparti de façon égale sur les longueurs», explique Jaime Stahl, responsable de la recherche et du développement des produits pour Vidal Sassoon.

À essayer: Coloration capillaire permanente Vidal Sassoon Salonist, 16 $

Votre chevelure est’irrégulière. Vous avez manqué quelques zones? Cela arrive, surtout si vous êtes novice en matière de coloration. Il n’y a cependant pas grand-chose à faire une fois devant le fait accompli, en particulier s’il s’agit d’une couleur permanente. Assurez-vous donc d’utiliser une couleur semi-permanente lorsque vous débutez. Et suivez les instructions à la lettre, notamment lorsqu’elles recommandent d’appliquer la couleur section par section en faisant bien attention à enduire copieusement chaque mèche, et de passer un peigne à larges dents dans les cheveux.

Vidéos les plus populaires