Bien dans ma peau

L’hiver n’est pas tendre avec notre peau quand celle-ci est sèche ou fragile. La solution? Une bonne hydratation! Et cela commence par des gestes simples…

Bien dans ma peau

La cosmétologie ne cesse de progresser. Jusqu’à présent, les crèmes hydratantes, en formant un film gras à la surface de l’épiderme, se contentaient de limiter la perte en eau. Désormais, les marques proposent de nouvelles formules 3 en 1 qui traitent la peau en pénétrant non seulement l’épiderme, mais aussi le derme, dont elles stimulent les facteurs hydratants. Une prouesse, car, pour passer cette barrière cutanée, le principe actif doit être microscopique. Cette technique de pointe sophistiquée est née notamment de la recherche autour du fractionnement de l’acide hyaluronique, une molécule et un hydratant surpuissant qui retient jusqu’à mille fois son poids en eau! La plupart des crèmes et sérums ont donc intégré cet ingrédient de la réparation cutanée.

Le conseil: que vous vous maquilliez ou non, ne faites jamais l’impasse sur une crème de jour.

L’astuce: le soir, prenez le relais avec un sérum, véritable «dynamiseur d’efficacité» qui, pendant la nuit, renforce la réparation cellulaire. Cet hiver, les marques nous promettent des formules 24 heures, qui réparent nos cellules la nuit et les protègent le jour. A l’application, n’oubliez ni le cou ni le décolleté.

Je bois beaucoup d’eau

L’eau représente 60 pour 100 du poids d’un adulte, et la peau en contient de 25 à 35 pour 100. En hiver, comme on a moins soif, on consomme moins de liquides (et d’aliments riches en eau, comme les fruits). Pourtant, notre corps en a besoin.

Le conseil: pour pallier la déshydratation naturelle, il faut boire suffisamment et régulièrement – de 6 à 8 verres d’eau par jour, davantage si on en ressent le besoin. Cela aide l’organisme à éliminer déchets et toxines qui brouillent le teint.

Nettoyer, exfolier, mais tout en douceur

L’hiver, les nuits s’allongent, le manque de lumière se fait sentir, et notre teint vire au gris. Pour relancer la microcirculation sanguine et assurer l’oxygénation des vaisseaux, place à l’exfoliation, qui élimine les peaux mortes et aide au développement de nouvelles cellules en exposant les couches les plus hydratées. La peau est plus lisse, moins terne. Ce petit nettoyage facilite aussi l’absorption des produits hydratants.

En pratique: pour faire peau neuve, oubliez le savonnage agressif et les exfoliations trop fréquentes. Un léger massage suffit à supprimer les cellules mortes. Le soir, optez pour un démaquillage efficace avec des eaux micellaires concentrées en agents nettoyants très doux. Choisissez des démaquillants ou des huiles à base de glycérine, qui humidifient la peau. Gommez votre corps une fois par semaine seulement.

L’astuce: prenez des douches plus courtes et moins chaudes. La vapeur et la chaleur d’une douche trop longue ont l’effet de dissoudre le film lipidique protecteur de l’épiderme. Attention aussi à l’eau trop calcaire! Utilisez des savons à base d’huiles végétales (saponifiées à froid), sans parfum. Ajoutez un émollient dans l’eau du bain, qui adoucira votre peau.

A savoir: le meilleur moment pour appliquer une lotion hydratante, c’est lorsque la peau est humide. Prenez donc l’habitude d’en mettre après chaque bain ou douche, ou même après vous être lavé les mains.

J’apprivoise le soleil hivernal

En ville ou en montagne, le soleil reste l’une des principales causes du vieillissement cutané. Et il est tout aussi dangereux en hiver. Bonne nouvelle: la plupart des crèmes hydratantes ou des fonds de teint ont introduit dans leur composition de base des filtres UV pour protéger notre épiderme au quotidien de ces rayons nocifs. Indispensable même en hiver!

Le bon réflexe: avant et pendant une sortie en montagne, une crème solaire adaptée est essentielle. Choisissez des filtres solaires plus élevés qu’en ville ou au bord de la mer. Un écran total, renouvelé toutes les heures, est recommandé pour les peaux fragiles ainsi que pour celles des enfants. Prudence: les descentes à ski peuvent être très agressives pour la peau du visage (longues expositions au froid et à la neige, soleil d’altitude, déshydratation intense).

Je nourris mes lèvres et mes mains

On les bichonne d’autant plus qu’elles se retrouvent en première ligne face aux intempéries et possèdent peu de défenses naturelles. Protégez vos lèvres, surtout si elles sont fines et sèches, avec un baume labial hydratant: non seulement il prévient les gerçures, mais il lisse, donne du volume et peut atténuer le plissé des ridules autour de la bouche. Pratiques, certains baumes intègrent un indice de protection solaire.

Pour les mains: les crèmes à base de vaseline ou de glycérine (glycérol), qui laissent un film protecteur tel un gant invisible, sont très efficaces et de plus en plus ciblées. L’aloe vera, l’allantoïne ou le bisabolol apaisent en cas de gerçures ou de crevasses; le d-panthénol (vitamine B5) prévient le vieillissement prématuré; quant au rétinol, il protège de l’hyperpigmentation. Nouveau: ces soins pénètrent en une minute et existent en masque à appliquer le soir.

En pratique: l’idéal est de porter des gants chauds et de s’enduire de crème plusieurs fois par jour. Et pour adoucir la peau rêche et dure de la plante des pieds? Appliquez un hydratant intensif au moment de vous coucher et enfilez une paire de socquettes pour que son action se prolonge durant votre sommeil.

Je m’adapte aux changements de saison

Côté alimentation, consommez moins de viandes, riches en toxines, et plus de poissons gras (saumon, maquereau, sardines), riches en acides gras bénéfiques. Régalez-vous tous les jours de légumes pleins de fibres qui permettent l’absorption des vitamines A et K (éclat et microcirculation). Pour les peaux sèches, il faut miser sur les acides gras essentiels (huile d’olive ou de lin dans les salades, avocat, tous les fruits secs). Et commencez une petite cure de vitamines C et E, ou de minéraux (magnésium, sélénium, cuivre, zinc). Au quotidien, stoppez ou limitez le tabac, qui «vole» l’éclat de la peau et multiplie les rides par cinq chez les grandes fumeuses. Et dormez suffisamment!

L’astuce: en hiver, nous bâillons davantage; normal, c’est la saison. Mais faites-le aussi de façon consciente et forcée. Cela fait travailler tous les muscles faciaux, qui s’en trouvent mieux irrigués, et donne aux joues un teint frais et rose.

Enfin, n’oubliez pas l’exercice physique, notamment en plein air (balade ou ski de fond). L’hiver est une saison vivifiante et tonifiante; faites donc le plein d’oxygène. C’est bon pour la peau… et le moral!

Popular Videos