9 astuces maison pour réhydrater votre peau

Vous vous badigeonnez d’une panoplie de crèmes et de lotions, sans arriver à vous débarrasser de votre peau sèche? Voici quelques astuces maison afin d’y remédier.

9 astuces maison pour réhydrater votre peau

Exfoliez, pour adoucir

Avez-vous déjà essayé la technique du bain de lait? En effet, l’acide lactique contenu dans le lait exfolie la peau en éliminant les cellules mortes, et préviendrait également l’assèchement de la surface cutanée. Pour procéder, trempez une débarbouillette dans du lait froid. Puis, appliquez le tissu sur la région sèche ou irritée. Laissez en place cinq minutes et rincez ensuite doucement, de façon à ce qu’un peu d’acide lactique demeure sur votre peau.

Traitez localement

Afin d’adoucir les régions plus sèches, remplissez le bain avec de l’eau chaude. Versez-y deux tasses de sel d’Epsom, puis laissez-vous tremper quelques minutes. Alors que votre peau est toujours humide, vous pouvez aussi frotter directement les régions affectées avec le sel d’Epsom, afin de les exfolier. Vous serez étonnée de la texture soyeuse qu’affichera votre peau après l’opération. Afin de maximiser les résultats, ajoutez au bain quelques feuilles d’algues séchées.

(Re)découvrez l’aloès

Appliquez du gel à base d’aloès, qui accélérera le soulagement de votre peau sèche. En effet, l’ingrédient contient des acides qui s’attaquent directement aux cellules mortes. Afin de concocter vous-même le gel, coupez une feuille d’aloès à la base et ouvrez-la à l’aide d’un couteau. Puis, raclez sa chair avec une cuillère.

Hydratez-vous adéquatement

Choisissez un hydratant contenant des acides alpha hydroxylés. Ceux-ci éliminent les cellules mortes à la surface de la peau, adoucissant ainsi l’épiderme. Notez que les lotions fabriquées avec de l’urée offrent des effets similaires.

Optez pour ces produits efficaces

Voici une recette de masque hydratant maison: dénoyautez un avocat, réduisez sa chair en purée, et tapotez-la sur votre visage. Son huile possède des qualités émollientes, en plus de contenir de la bienfaisante vitamine E.

D’autres lotions peu coûteuses peuvent aussi prévenir l’assèchement de votre peau: lanoline (obtenue à partir de la laine), gelée de pétrole, huile minérale, huile d’arachide, ou même shortening végétal (tel le Crisco). Veillez à les utiliser avec parcimonie afin d’éviter toute sensation de peau huileuse.

Si vos mains sont vraiment desséchées ou fissurées, essayez le baume Bag Balm. Le produit est connu des agriculteurs, qui l’utilisent pour adoucir les trayons des vaches.

Changez votre savon

Si vous utilisez un savon déodorant, troquez-le pour une version plus hydratante. En effet, ce type de nettoyant assèche la peau, en plus de contenir des parfums pouvant l’irriter.

Choisissez plutôt un savon très riche, comme Dove, Oil of Olay ou Neutrogena, auxquels on ajoute de l’huile ou du gras vers la fin du processus de fabrication. De plus, ces derniers laissent sur la peau une pellicule qui lui est bénéfique.

Essayez également des nettoyants doux comme Cetaphil et Alpha-Keri. En général, les versions plus délicates présentent un pH (la mesure d’acidité) se rapprochant de celui de votre peau. Résultat: ces produits éliminent la saleté, sans toutefois priver votre peau de ses huiles naturelles.

Finalement, comme les savons liquides tendent généralement à être plus doux, laissez une bouteille distributrice près de l’évier, à utiliser lorsque vous nettoierez vos mains.

Écourtez la douche

Ne restez jamais sous la douche ou dans le bain plus de 15 minutes, et préférez une eau tiède (non chaude). De telles habitudes risquent de priver votre peau de ses précieuses huiles protectrices.

Lors des mois hivernaux, si votre peau devient extrêmement sèche, tentez de ne pas vous laver plus de deux ou trois fois par semaine. Autrement, vous pouvez nettoyer à l’éponge les régions sudoripares.

Prenez votre bain ou votre douche le soir, afin que votre peau puisse renouveler ses huiles protectrices au cours de la nuit, alors que vous sommeillez.

Humidifiez votre environnement

En hiver, assurez-vous que le taux d’humidité dans votre logis soit maintenu entre 30 et 40 pour cent. Si votre maison est dotée d’un système de chauffage à air pulsé ou de radiateurs à vapeur, faites particulièrement attention: son taux d’humidité pourrait être aussi bas que 10 pour cent. Procurez-vous un indicateur d’humidité relative (hygromètre) dans une quincaillerie afin de surveiller le taux d’humidité. Lorsque celui-ci se trouve en-deçà de 30 pour cent, c’est le moment de mettre en marche l’humidificateur.

En été, n’utilisez votre système de climatisation qu’en cas d’absolue nécessité. Car en plus de refroidir l’air ambiant, il la déshumidifie.

Mangez et buvez sur mesure

Assurez-vous de boire chaque jour au moins huit verres d’eau de 250 millilitres. Vous pouvez inclure au compte les tisanes et les jus, mais toute boisson contenant de la caféine (le thé noir, le café et certaines boissons gazeuses) ainsi que toute boisson alcoolisée sont exclues. Comme ces dernières présentent un effet diurétique, vous perdrez davantage de fluides corporels en raison d’un besoin d’uriner plus fréquent.

Puis, au moins deux fois par semaine, incluez au menu un poisson gras d’eau froide, comme le hareng ou le saumon. Ceux-ci s’avèrent riches en acides gras oméga-3, qui contribuent à préserver la santé des membranes de vos cellules cutanées. D’autres bonnes sources de ces bénéfiques acides gras: noix de Grenoble, avocats et huile de lin.

Popular Videos