Avez-vous de la difficulté à avaler? Vous pourriez être en danger

La difficulté à avaler – ce qu’on appelle la «dysphagie» – peut toucher tout le monde.

PHOTO: NESTLÉ HEALTH SCIENCE

Pour bon nombre d’entre nous, le fait d’être capable de manger et de boire sans risque est une chose à laquelle nous ne pensons pas de façon active. Pour les personnes qui ont de la difficulté à avaler, l’heure des repas peut s’avérer très difficile. Ce n’est d’ailleurs pas seulement au déjeuner, au dîner et au souper. Le simple fait d’essayer d’avaler des médicaments peut représenter un défi.

La «dysphagie» est le terme médical employé pour décrire les difficultés de déglutition. Il est possible que vous n’ayez pas entendu parler de la dysphagie, étant donné qu’elle est sous-diagnostiquée et sous-dépistée au Canada, mais elle peut poser un risque grave pour votre santé. Continuez à lire pour en savoir plus sur cette maladie.

Qu’est-ce que la dysphagie?
Lorsque vous mangez et buvez, les nerfs et les muscles de votre bouche, de votre gorge et de votre oesophage fonctionnent de manière à déplacer les solides et les liquides de votre bouche à votre estomac. La dysphagie est habituellement le signe d’un autre problème lié à la coordination ou à la force de ces muscles et de ces nerfs.

Les personnes qui souffrent de dysphagie peuvent avoir des haut-le-coeur, s’étouffer, tousser ou éprouver de la douleur lorsqu’elles avalent. Il arrive que les personnes atteintes de dysphagie bavent ou que des «poches» de nourriture ou de liquide demeurent dans leur bouche et dans leur gorge après avoir avalé. Les symptômes peuvent aller et venir, et ils peuvent s’aggraver ou s’améliorer avec le temps.

Des effets secondaires plus graves sont notamment l’aspiration (lorsque de la nourriture ou du liquide qui devait aller dans l’estomac va plutôt dans les poumons), la malnutrition ou la déshydratation. À long terme, les personnes qui souffrent de dysphasie peuvent perdre du poids parce qu’elles n’ont pas un apport nutritionnel suffisant.

Qui est à risque?
La dysphagie est habituellement causée par une maladie qui touche les muscles et les nerfs de la langue, de la bouche et de la gorge. Les personnes à risque de souffrir de cette maladie comprennent les suivantes:

  • Les personnes qui ont déjà souffert d’un accident vasculaire cérébral
  • Les personnes atteintes de troubles du système nerveux, comme la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, la sclérose latérale amyotrophique et la dystrophie musculaire
  • Les personnes souffrant de troubles à la tête et au cou, y compris les lésions à la tête et à la moelle épinière
  • Les personnes âgées
  • Les personnes souffrant de démence
  • Les personnes ayant une croissance anormale ou ayant subi des changements dans la structure de leur bouche, de leur gorge et de leur oesophage

On estime que la dysphagie touche environ 8 % de la population, c’est-à-dire 2,9 millions de Canadiens. En outre, la prévalence peut être plus grande selon la population et l’environnement. Les preuves de partout dans le monde nous montrent que la prévalence de la dysphagie chez les personnes âgées dans la collectivité a été estimée à environ 27 %, et ce pourcentage grimpe à autour de 48 % chez les patients âgés qui sont hospitalisés. Tout le monde peut souffrir de dysphagie, mais la maladie touche principalement les adultes âgés et les personnes souffrant de troubles du cerveau, des muscles et du système nerveux.

PHOTO: NESTLÉ HEALTH SCIENCE

Comment pouvez-vous gérer la dysphagie?
La prise en charge de la dysphagie dépend de la cause du trouble, mais elle consiste généralement à minimiser le risque d’étouffement et d’aspiration. Pour certaines personnes, une façon d’y arriver consiste à exercer leurs muscles étant donné que des exercices peuvent aider à renforcer et à coordonner les muscles pour aider à avaler. Un orthophoniste peut dire si des exercices fonctionneront pour vous ou un être cher.

La modification de la consistance des aliments que vous mangez peut souvent faire une grande différence. Les boissons épaissies et les aliments dont la texture a été modifiée peuvent ralentir le déplacement des liquides dans la bouche et la gorge et rendre la nourriture plus facile à mâcher et à avaler. Un professionnel de la santé, comme un diététiste, un orthophoniste ou un ergothérapeute, peut vous aider à gérer votre dysphagie et, si cela vous convient, vous recommandera une manière de modifier la texture des aliments et des liquides que vous consommez. Essayez des épaississants à base de gomme de xanthane, comme ThickenUp® Clear, pour aider à épaissir les liquides. L’épaississant en poudre clair et sans odeur ThickenUp® Clear a démontré qu’il améliore l’efficacité de la déglutition comparativement à des liquides clairs. En outre, contrairement à des produits à base d’amidon, ThickenUp® Clear demeure sans grumeaux et ne change pas le goût de la nourriture.

Si vous ou un être cher êtes inquiets au sujet de votre risque de souffrir de dysphagie, ayez recours à cet outil d’autoévaluation en ligne et discutez des résultats avec votre professionnel de la santé.

Pour obtenir d’autres conseils sur la gestion de la dysphagie, visitez http://www.nestlehealthscience.ca/fr/dysphagiacare.

La marque de commerce Thicken Up® est la propriété de la Société des Produits Nestlé S.A., Vevey, Suisse, et est utilisée sous licence. © 2018 Nestlé.

Vidéos les plus populaires