Treize vérités … que votre enfant aimerait vous dire sur l’Halloween

Pour un Halloween réussi, suivez les treizes vérités que votre enfant voudrait vous dire.

Treize vérités ... que votre enfant aimerait vous dire sur l'Halloween

1. Les vieux sont très généreux ou très pingres.Ils ne donnent jamais modérément.



2. Plus le déguisement est mignon, plus on reçoit de bonbons.



3. Bon butin: bonbons, chocolat, gâteaux. Mauvais butin: pomme ou raisins secs.



4. Une taie d’oreiller vaut deux sacs d’épicerie ou trois fausses citrouilles en plastique.



5. Les plus jeunes prennent une éternité à se décider. Malheur à qui arrive sur leurs talons.



6. Les bonbons, c’est comme le vin: on commence par le meilleur, on finit avec le moins bon. Plus on passe tard, plus maigre est la récolte.



7. Beaucoup de décorations à l’extérieur = beaucoup de bonbons à l’intérieur. Les occupants cassent volontiers leur tirelire pour l’Halloween.



8. Quand on frappe à une porte en même temps qu’un groupe, mieux vaut passer devant et courir jusqu’à la porte suivante. A défaut, mieux vaut attendre: il arrive que le tout dernier soit récompensé de sa patience par une part supplémentaire.



9. On n’est jamais si bien servi que par soi-même. C’est vrai aussi pour le choix des bonbons.



10. Avant, maman dit: «Sois prudent» et «Sois poli». Après, papa demande: «Qu’est-ce que t’as reçu?»


11. Tous les moyens sont bons pour aller plus vite: traverser les haies, sauter par-dessus les caniveaux, pousser les passants. Et courir, toujours courir.



12. A ce rythme, papa tient le coup plus longtemps que maman.



13. Gare au prof à l’heure du lunch le lendemain. S’il voit ce que vous avez apporté, il risque de sortir son badge de «goûteur officiel des bonbons d’Halloween» et de confisquer les chocolats au beurre d’arachide.

Vidéos les plus populaires