Voyager assuré

Souscrire une assurance voyage peut vous faire économiser beaucoup d’argent à l’étranger… Et voici pourquoi.

Voyager assuré

Assurance voyage

Mordu par un immense serpent venimeux dans le sud-est de l’Arizona au printemps dernier, Jared Hobbs ne s’est pas inquiété pour son avant-bras, qui a rapidement gonflé pour pratiquement atteindre la taille d’un ballon de rugby.

 Ce qui préoccupait le biologiste de Victoria était plutôt le coût de l’évacuation par hélicoptère, les 20 ampoules d’anti-venin et les deux prochaines nuits d’observation à l’hôpital.

«La morsure ne me faisait pas mal, raconte-t-il, ajoutant qu’il savait qu’elle ne serait pas mortelle. Je pensais uniquement, wouah, ça va être horriblement cher!» Heureusement, il avait souscrit une assurance voyage de 25$ pour son séjour de 10 jours. Elle a couvert la totalité de sa facture : 200000 $.

Un Canadien sur cinq affirme avoir bénéficié d’un traitement médical à l’étranger, selon une étude de l’Association canadienne de l’assurance voyage. Mais un tiers des voyageurs canadiens n’investit pas dans une assurance avant le départ, s’exposant à devoir payer presque tous les frais médicaux facturés hors du pays. (Certaines provinces couvrent des frais minimum à l’étranger. Par exemple, la Régie de l’assurance maladie du Québec paie jusqu’à 100$ par jour d’hospitalisation à l’étranger et rembourse, dans le cas de frais médicaux couverts, l’équivalent de ce qui aurait été facturé  par les professionnels du Québec.)

Votre protection dépend toutefois de ce pour quoi vous payez. «Trouvez l’assurance qui vous convient», conseille Chris Krug, gestionnaire de comptes en assurance voyage chez Kanetix, une entreprise proposant des comparatifs en ligne des compagnies d’assurances. «Si vous partez faire de la plongée, assurez-vous qu’il n’y ait pas de clause particulière pour les activités à risque.» Prenez en compte la durée de votre séjour, plus un voyage est long, plus le prix sera élevé, et vérifiez que tous ceux qui voyagent avec vous sont également pris en charge.

Les polices varient selon le type de séjour, mais un voyageur dans la cinquantaine se rendant régulièrement aux États-Unis peut prendre une assurance d’environ 50$ par an couvrant les frais médicaux sans franchise.

Lisez attentivement le contrat avant de le signer pour bien savoir ce qui est couvert et ce qui ne l’est pas. Les assurances voyages prennent souvent en charge les services d’urgence non liés à une maladie préexistante et les frais de santé pour des blessures causées par l’usage de l’alcool ne sont généralement pas acceptés. 

Vous ne serez probablement pas couvert non plus si vous vous rendez dans une destination pour laquelle un avertissement aux voyageurs est en vigueur. Quel que soit votre choix, assurez-vous d’avoir bien compris la nature et l’étendue de votre assurance.

Après tout, personne ne veut voyager en étant persuadé qu’il est couvert alors que ce n’est pas le cas.

Vidéos les plus populaires