Comment garder le moral pendant votre recherche d’emploi

Vous venez de perdre votre emploi. Les jours qui suivent le fatidique « nous devons nous séparer de vous » sont lugubres, mais ne désespérez pas : on peut rester optimiste et motivé en cherchant un nouvel emploi.

Comment garder le moral pendant votre recherche d'emploi

Jon Gordon l’a fait. Quand les sociétés point-com ont piqué du nez, il a perdu son emploi et a dû rebâtir sa carrière. Il en a tiré une précieuse leçon : le licenciement qui vous fait si mal aujourd’hui peut devenir la chance de votre vie si vous vous en donnez les moyens.
 
« Je ne veux pas dire que vous n’avez pas le droit de broyer du noir, précise l’auteur de The Energy Bus: 10 Rules to Fuel Your Life, Work, and Team with Positive Energy.  L’important, c’est de choisir et d’appliquer des stratégies qui vous aident à vous concentrer, à changer et à renverser la vapeur. »

Voici quelques-uns des trucs qui peuvent vous aider à prendre ce virage crucial.

1. Passez l’éponge

Autorisez-vous quelques jours de colère, d’amertume, de tristesse, de désarroi, puis tirez un trait sur le passé. Pardonnez à l’entreprise, à tous vos patrons. Purgez-vous de toute frustration.

2. Rêvez en couleurs

Inventez-vous un avenir idéal, puis faites ce qu’il faut pour le réaliser. Tous les gagnants que Gordon a étudiés ont pu lui dire exactement quand ils avaient découvert leur vocation. Nous devrions les imiter. Si vous savez ce dont vous avez vraiment envie, vous ferez tout pour l’obtenir.

3. Ayez la foi

Question : qu’est-ce que la peur et la foi ont en commun ? Réponse : un avenir inconnu. Pourquoi l’imaginer vide et sombre plutôt que passionnant et enrichissant ?
La peur peint tout en noir, la foi colore tout en rose, dit Gordon. Même si vous n’avez pas la fibre spirituelle, rien ne vous oblige à penser que le pire est certain. On se sent tellement mieux quand on pense le contraire.

4. Soyez humble, mais ambitieux

Gordon est un chaud partisan de l’humilité. Sachez que vous n’avez pas réponse à tout et que les autres peuvent vous enseigner quelque chose. Sachez que les voies du progrès sont innombrables. Acceptez les conseils qu’on vous prodigue. Acceptez d’apprendre un métier auquel vous n’aviez jamais pensé.

Et ayez de l’ambition. Cherchez un mentor, fréquentez-le et inspirez-vous de son succès. Considérez sa carrière comme un exemple à suivre. Ne cessez jamais de faire des progrès et de chercher des pistes et des stratégies nouvelles.

5. Fixez-vous des objectifs précis

En vous levant le matin, posez-vous cette question : quelles sont les trois choses que je dois absolument entreprendre aujourd’hui pour trouver du travail et avoir ce que je désire ? Ensuite, travaillez là-dessus jour après jour jusqu’à ce que vous les ayez réalisées. C’est une excellente façon de garder bon moral.

6. Restez optimiste

Considérez la situation comme un « verre plein à 92 % ». Les demandeurs d’emploi sont souvent obsédés par le taux de chômage, mais contrairement aux experts de la télé qui ont l’air tellement ravis d’enfoncer le clou, vous pouvez vous concentrer sur l’autre côté de la médaille. Au lieu de faire une fixation sur ces 8 % de chômeurs, pensez que cela laisse 92 % de travailleurs.

« En vous attachant au chiffre supérieur, vous garderez probablement meilleur moral pendant votre recherche d’emploi, conclut Gordon. N’oubliez jamais que le choix vous appartient. »

Popular Videos