7 astuces pour l’après-récession

Tout le monde devra se restreindre un jour ou l’autre, à commencer par les épargnants proches de la retraite dont les économies ont fondu. Comment devenir moins dépensier?

7 astuces pour l'après-récession
  • Grattez.  Evitez les achats coûteux, faites-vous livrer moins de repas à domicile, prenez les transports en commun, achetez des génériques plutôt que des marques connues.
  • Sachez compter.  Vous pensez «épargner» en profitant des aubaines? Ce n’est vrai que si vous aviez l’intention d’acheter de toute manière. Payer 25$ pour un chandail de 50$, ce n’est pas économiser 25$, c’est dépenser 25$.
  • Payez comptant.  Ou par carte de débit, mais résistez à l’envie de sortir la carte de crédit. Sans elle, c’est moins facile de succomber à la tentation.
  • Répondez à trois questions.  Avant une grosse dépense, demandez-vous: en ai-je les moyens? ai-je les économies? en ai-je vraiment besoin? Si vous répondez non deux fois, laissez tomber.
  • Reportez votre décision.  Une décision d’achat peut se prendre en 2,5 secondes. Pour éviter ces impulsions, notez le nom et le prix de l’article, l’endroit où vous l’avez trouvé et la date, collez la note sur un calendrier et relisez-la quelques semaines plus tard. Vous vous apercevrez peut-être que vous pouvez éviter cette dépense.
  • Réduisez votre marge de manœuvre.  Faites déposer automatiquement un pourcentage de votre salaire dans un compte d’épargne. Il vous en restera moins pour consommer.
  • Comptabilisez vos dépenses. Notez tout ce que vous payez pendant un mois. Savoir à quoi passe votre argent vous aidera à dépenser plus intelligemment.

Vidéos les plus populaires