13 façons d’épargner pour l’université

Il peut parfois être difficile de mettre de l’argent de côté pour les études universitaires de vos enfants. Mais voici quelques précieux conseils qui vous donneront un coup de pouce!

13 façons d'épargner pour l'université

1. Essayez de calculer combien vous coûterait un diplôme universitaire, et fixez une somme à épargner dans ce but. En 2013, les frais d’inscription annuels moyens au Canada étaient de 5 772 $ – et cela ne fera qu’augmenter.

2. Si vous avez de jeunes enfants, ouvrez dès que possible un régime enregistré d’épargne études (REEE). Le gouvernement déposera 20 % de vos contributions annuelles dans ce compte, avec une somme maximale de 500 $ par an, et de 7 200 $ au total – c’est plus d’un an de droits de scolarité.

3. Prévoyez ouvrir un compte en fiducie pour plus de flexibilité. Contrairement à un REEE, vous pouvez placer plus de 50 000 $, et si votre enfant décide plus tard de ne pas utiliser cet argent pour des études supérieures, il pourra toujours toucher le total investi à ses 18 ans.

4. Envisagez plusieurs voies. « Toutle monde croit qu’il faut aller à l’université, mais cela n’est pas obligatoire », affirme Justin Bouchard, directeur de résidence au St. John College de l’Université du Manitoba et coauteur de More Money for Beer and Textbooks. « Quel mal y a-t-il à alterner travail et études ou à être payé tout en faisant un apprentissage ? »

5. Si vous êtes au collégial, postulez des bourses d’études et voyez grand. Les programmes en ligne comme ScholarshipsCanada et StudentAwards (en anglais) sont en quelque sorte des entremetteurs pour les bourses : après avoir rempli votre profil, ils vous enverront des listes de bourses d’études que vous pouvez demander en fonction de vos qualifications.

6. Vos notes ne sont pas exemplaires ? Il y a des bourses non universitaires. Lors de la première année d’université, Tall Clubs International accorde une bourse aux étudiants exceptionnellement grands. Stuck at Prom offre de l’argent aux étudiants qui fabriquent leur robe de bal de promotion avec du ruban adhésif. « Mon mari a grandi dans une ferme et il a obtenu une bourse de l’Association des éleveurs, témoigne Kerry Taylor, qui a publié 397 Ways to Save Money. C’était un don de 500 $. »

7. Le Programme de prêts et bourses est une manière courante d’aider à financer son éducation. Prévoyez une stratégie 
de remboursement si vous décidez d’y recourir. « N’oubliez pas que ce n’est pas qu’un don, insiste Kerry Taylor. C’est votre futur salaire qui remboursera. »

8. Une fois vos études entamées, si vos parents disposent d’une assurance santé et dentaire couvrant les membres de la famille, vous pouvez économiser entre 200 $ et 400 $ en évitant de souscrire à celle proposée par votre université.

9. Avant de commencer vos études, déterminez un budget mensuel couvrant vos dépenses, des factures de téléphone aux frais de lessive. « Faites des économies en évitant d’acheter un café tous les jours. Ce sont les petits changements d’habitudes qui ont le plus grand impact sur le long terme », souligne Justin Bouchard.

10. Certaines résidences étudiantes ne disposent pas de cuisine, mais si la vôtre en a une, demandez à vos parents de vous apprendre à cuisiner. Les programmes de restauration universitaire coûtent quelques centaines de dollars par an. Les plats simples fait maison vous permettront d’économiser.

11. Ne faites jamais de demande de carte de crédit sur le campus. « On vous offrira des choses comme des t-shirts et des frisbees, mais ce sera le frisbee gratuit le plus cher jamais donné », confie Kerry Taylor. Les intérêts sur les retards de paiements sont souvent énormes, et si vous détenez déjà un compte, votre banque dispose certainement d’un programme de carte de crédit pour les étudiants. Faites un choix avisé.

12. Apprenez à aimer la saison des impôts. Au-delà du prix des livres et des frais d’inscription, il existe des allègements fiscaux et des crédits d’impôt pour les étudiants : pour les dépenses de transport en commun par exemple, et même les indemnités de déplacement si vous êtes inscrit dans un établissement situé à plus de 40 km de chez vous.

13. Une fois votre diplôme en poche, gardez vos habitudes d’étudiant. « J’ai conservé mon appartement, j’ai continué à prendre le vélo et à préparer mes déjeuners », confie Kerry Taylor. Impressionnant pour quelqu’un qui a terminé ses études avec 17 000 $ de dettes – elle a tout remboursé en seulement six mois.

Popular Videos