Libérez-vous des glaces

Les hivers canadiens sont durs tant pour les gens que pour les maisons. Les conseils qui suivent vous aideront à régler quelques-uns des problèmes que vous risquez de rencontrer cet hiver.

Libérez-vous des glaces

Ne désespérez pas. Il y a moyen de laver vos vitres même lorsque la température tombe sous zéro. A cette fin, utilisez du lave-glace pour voitures, qui ne gèle pas. Remplissez-en un seau, enfilez une paire de gants de caoutchouc et lavez vos vitres en vous servant d’une éponge ou d’un chiffon. Enlevez les surplus à l’aide d’une raclette et essuyez les dégoulinures et l’appui des fenêtres avec un chiffon sec (que vous aurez pris soin de mettre dans l’une de vos poches avant de sortir). Vous pouvez nettoyer ainsi toutes les surfaces extérieures (métal, plastique, etc.) par temps froid.

La neige colle à ma pelle

Pour empêcher la neige mouillée d’adhérer à votre pelle, appliquez-y de l’huile pour cuisson en vaporisateur (par exemple, du Pam), du silicone ou un lubrifiant domestique (par exemple, du WD-40) avant de vous en servir. La neige glisse aisément sur une pelle lubrifiée, facilitant votre travail et épargnant votre dos. Par ailleurs, rangez votre pelle à l’extérieur, dans une remise ou un garage froid, plutôt que dans la maison, car la neige adhère beaucoup moins facilement à une pelle froide.

J’abîme ma véranda avec ma pelle

La pelle à neige peut abîmer la peinture des surfaces de bois, particulièrement les planchers des vérandas et terrasses. A la place, utilisez un balai-brosse, du moins lorsque l’accumulation de neige est faible.  Plus léger qu’une pelle, le balai se manœuvre beaucoup plus facilement (soulageant d’autant votre dos) et risque moins d’abîmer la peinture.

Mes descentes de gouttière sont complètement gelées

Dans les régions où les hivers sont rigoureux et neigeux, il est difficile d’éviter les accumulations de glace. L’air chaud du grenier fait fondre la neige qui s’est accumulée sur le toit; l’eau s’écoule alors vers le bord du toit pour geler à nouveau au contact de l’air froid, se transformant en glace, qui forme de gros bouchons à l’entrée des descentes, empêchant l’eau des gouttières de s’écouler. Voici une solution simple : remplissez les descentes de granules de chlorure de calcium (le type de sel qu’on utilise sur les routes, l’hiver). Vous en trouverez dans les quincailleries ou les maisonneries. Fermez l’ouverture inférieure des descentes avec de la ficelle ou du ruban adhésif et disposez les granules en couches sur les bouchons et sur toute autre partie de la gouttière où la glace semble particulièrement épaisse. Une fois qu’elle est fondue, enlevez le sel.

Mes gouttières sont gelées et l’eau refoule à l’intérieur

Si vous voyez de l’eau couler le long de vos murs intérieurs, intervenez sans perdre une minute. Montez un ou deux ventilateurs portatifs au grenier et placez-les près d’une fenêtre ou d’un évent dans le pignon. Réglez-les à haute vitesse afin qu’ils aspirent l’air froid du dehors à l’intérieur du grenier. L’eau qui se trouve sur le toit gèlera et cessera de couler dans la maison. Comment expliquer cela? Le problème, c’est que la glace qui se forme sur le bord du toit agit comme une barrière, empêchant l’eau de fonte de s’écouler par les descentes de gouttière; elle s’infiltre alors entre les bardeaux du toit et coule le long des chevrons puis des murs intérieurs.

Popular Videos