Share on Facebook

Éliminez la moisissure de votre foyer

On entend souvent parler de maisons frappées par la moisissure. Quoi faire pour éviter ce fléau ? Lisez ce qu’en disent les spécialistes.

1 / 4

Espèces de moisissures

La moisissure met gravement en danger la santé de ceux qui y sont exposés, surtout s’ils souffrent déjà de problèmes respiratoires. Voici comment attaquer ce problème et prévenir l’invasion des moisissures.

La Stachybotrys, ou infâme moisissure noire, l’Aspergillus et le Penicillium sont des champignons microscopiques qui appartiennent au même groupe d’organismes, tout comme d’autres champignons et les levures.

Pour qu’une moisissure se développe, elle doit avoir accès à deux ingrédients clés : humidité et nutriments.

Il est dans la nature des champignons de s’acclimater vite et sans effort à leur environnement et de croître rapidement en produisant des spores. Ils produisent également du mycélium, réseau lâche de filaments délicats (les hyphes) qui forment le corps d’un champignon et se composent surtout d’hyphes nourricières et d’hyphes reproductrices.

2 / 4

Causes ordinaires de moisissures

La cause la plus courante de moisissures dans les nouvelles maisons est liée à des défauts de structure : l’eau s’infiltre par les fenêtres, les planchers, la toiture ou les murs. La moisissure peut aussi venir de matériaux contaminés, utilisés durant les travaux de construction.

L’eau ne peut entrer que là où il y a un point faible ou un défaut structurel : la maison n’est pas parfaitement étanche et la ventilation ne réussit pas à chasser l’humidité.
Des lacunes dans la main-d’œuvre permettent souvent à l’eau d’imbiber le bois des structures ou du cadre de la maison. Les constructeurs se sont imaginés que si le bois demeure sec, il ne favorisera pas la croissance de champignons, c’est-à-dire de moisissures, de mildiou et de pourriture du bois.

Il va sans dire que le constructeur fait tout ce qu’il peut pour vous remettre une maison étanche et bien aérée.

3 / 4

Prévention

Le combat contre la moisissure commence lors de la construction de la maison. Vérifiez les points suivants:

  • Les matériaux de construction doivent être bien protégés et conservés à l’abri de l’eau. La moisissure provient de matériaux non protégés ou gardés sur le sol du chantier de construction de la maison ou dans la cour à bois du constructeur. Tous les matériaux en bois – poutres, solives, matériaux de charpente et revêtements en bois – doivent être couverts et conservés dans un endroit à l’abri de l’eau et de l’humidité.
  • La toiture et les murs extérieurs de la maison doivent être protégés contre la neige et la pluie tant que le toit, les revêtements muraux, les fenêtres et les portes n’ont pas été complètement installés pour empêcher l’eau ou l’humidité d’entrer.

4 / 4

Une fois le gros œuvre terminé, examinez les éléments suivants :

  • Une vieille maison bien construite demeure à l’abri de la moisissure durant 80-100 ans grâce à la qualité de la main-d’œuvre et à l’utilisation de papier goudronné et de solins de métal au-dessus des portes et des fenêtres. Superposées avec soin, les feuilles de papier goudronné empêchent l’eau d’atteindre les éléments en bois de la structure.
  • Les solins de métal installés au-dessus des portes et des fenêtres bloquent l’eau qui s’infiltrerait derrière les revêtements extérieurs et la dirigent hors des murs et dans le sol qui entoure la maison.

Le constructeur devrait inspecter la maison durant et après sa construction pour dépister toute présence de moisissure. À titre d’acheteur d’une maison neuve, votre rôle consiste à visiter le chantier régulièrement. Si vous repérez des matériaux suspects ou contaminés, signalez-les immédiatement au constructeur. Vous devriez également avoir une entente par contrat avec lui pour l’obliger à effectuer périodiquement des repérages de moisissure, aussi bien durant les travaux de construction que lorsque la maison est terminée.