Blessures caudales et animaux de compagnie

De telles blessures sont fréquentes chez les animaux de compagnie et il faut les soigner sans tarder pour les empêcher de s’aggraver. Voici quelques conseils pour soulager Pitou ou Minou.

Blessures caudales et animaux de compagnie

Les blessures à la queue sont fréquentes chez les chiens et les chats : morsures, queue coincée dans une porte ou sur laquelle on marche par accident ou même queue fracturée : la queue s’incurve ou s’affaisse. Ce sont des blessures généralement très douloureuses : on voit l’animal se déplacer le train arrière avec difficulté.


La queue fait plus que frétiller

Les os de la queue se présentent comme une série de vertèbres de plus en plus petites qui prolongent la colonne vertébrale et vont du pelvis à l’extrémité de l’appendice caudal. Muscles et nerfs tapissent toute la queue et régissent la sensibilité et les mouvements de l’animal. Des nerfs importants, à la base de la queue, contrôlent également la défécation.

À chaque blessure son traitement

Après une morsure, on rase le poil de la région lésée et on nettoie la blessure en appliquant un des antibiotiques prescrits contre les infections qui accompagnent souvent les morsures. Une coupure est traitée à peu près de la même façon, mais il faut parfois la suturer plutôt que de la laisser ouverte. Une blessure grave, une fracture ou une dislocation peuvent exiger l’amputation. L’opération se pratique sous anesthésie générale : le site endommagé est enlevé ; le moignon est recousu et recouvert d’un pansement.

Attention au siège de la blessure

Les blessures à la base de la queue exigent une attention particulière. Si elles sont graves, elles peuvent entraîner de l’incontinence fécale. Elle peuvent aussi être très douloureuses. La plupart des chiens blessés dans cette région réagissent bien au repos et à l’administration de corticostéroïdes pour réduire l’inflammation et la douleur. Cependant, si la blessure est grave, elle peut donner lieu à un affaissement définitif de la queue et (mais rarement) à de l’incontinence fécale permanente.
L’amputation de la queue est une opération chirurgicale grave, mais la plupart des animaux s’en remettent sans problème.

Traitement

Coupures, morsures et amputations guérissent bien si l’on a soin de protéger la région contre de nouvelles lésions causées par les mordillements ou par une agitation frénétique de la queue. Elles sont souvent recouvertes d’un pansement pour absorber les suppurations et favoriser la cicatrisation. Ce pansement peut être traité avec un répulsif antimordillage comme le Bitter Apple ; on peut aussi mettre à l’animal un collier Élizabeth pour qu’il soit incapable de mordiller son pansement ou de se lécher la queue.

 
hspace=10

Reproduit avec l’autorisation de WebV LLC . On peut trouver cet article ou d’autres renseignements utiles aux propriétaires d’animaux de compagnie sur le site www.webvet.com.

Popular Videos