6 vaccins dont votre chien peut avoir besoin

Voici ce que vous devez savoir pour protéger la santé et le bien-être de votre chien de compagnie.

6 vaccins dont votre chien peut avoir besoin

Quand il fait beau, votre toutou meurt probablement d’envie d’aller barboter dans les flaques d’eau ou jouer avec d’autres chiens ; cela implique que vous devez penser aux meilleures façons de protéger votre animal de compagnie, et notamment aux vaccins. Or, il n’est plus question de lui faire administrer une fois par an un vaccin tout usage ; on adopte maintenant des méthodes plus pointues, déclare le vétérinaire Nigel Gumley qui pratique à Ottawa. Pour déterminer ce dont votre chien a besoin, « le vétérinaire doit étudier sa race, sa taille et son mode de vie. Demandez-lui quelle maladie est très répandue là où vous habitez et quels sont les risques et les avantages des vaccins. » Voici quelques conseils utiles.

Contre la rage

Il n’y a pas de traitement contre cette maladie mortelle ; aussi, dans la plupart des agglomérations, la loi vous oblige à faire vacciner votre chien contre la rage.
Cause : Une morsure infligée par un animal infecté, le plus souvent un raton laveur, une mouffette, un renard ou une chauve-souris. Peut se transmettre à l’être humain.
Quand vacciner : Dès que l’animal a trois ans. Un rappel sera administré tous les ans ou tous les trois ans, selon les lois en vigueur dans votre localité.

Contre les parvovirus

Ces virus provoquent des vomissements, une diarrhée grave et une perte d’appétit, mais on peut les traiter.
Cause : Entrer en contact avec les fèces des chiens infectés, même après qu’on les ai retirées.
Quand vacciner : Vacciner tous les chiots de moins de quatre mois (donner au moins trois doses et un rappel au bout d’un an). On recommande de revacciner les chiens à tous les trois ans.

Maladie de Carré

Souvent fatale. Elle attaque le système nerveux central, provoquant des crises, des difficultés respiratoires, des vomissements et de la diarrhée.
Cause : Se communique d’un chien à un autre par la salive et l’urine. Très contagieuse.
Quand vacciner : Vacciner tous les chiots de moins de quatre mois (donner au moins trois doses et un rappel au bout d’un an). On recommande de revacciner les chiens à tous les trois ans.

Contre l’hépatite

L’hépatite attaque le foie, les reins, les yeux et les poumons et peut provoquer la mort subite. Le chien peut demeurer contagieux, même après être guéri.
Cause : Être en contact avec les fluides corporels et les fèces d’autres chiens.
Quand vacciner : Vacciner tous les chiots de moins de quatre mois (donner au moins trois doses et un rappel au bout d’un an). On recommande de revacciner les chiens à tous les trois ans.

Contre la leptospirose

Fièvre, vomissements, léthargie, déshydratation, diarrhée et perte d’appétit font partie des symptômes de la maladie ; peut aussi entraîner des troubles du foie et des reins.
Cause : Boire de l’eau stagnante dans laquelle ont circulé des mouffettes et des ratons laveurs infectés. Plus répandue après les saisons humides ou pluvieuses.
Quand vacciner : Annuellement si la maladie est répandue là où vous vivez (renseignez-vous auprès du vétérinaire). Non recommandé aux chiots de moins de 12 semaines.

Contre les bordetella/parainfluenza

Toux sèche, écoulement nasal, fièvre et léthargie font partie des symptômes de la « toux de chenil ». Maladie très contagieuse qui peut provoquer la mort.
Cause : Se communique rapidement d’un chien à un autre lors de cours d’entraînement ou de toute autre activité canine de groupe.
Quand vacciner : Chiens exposés à de grands risques : des injections de rappel une ou deux fois par an. (Les chiens domestiques n’en ont peut-être pas besoin.)

Crédit photo: Brand X pictures

Popular Videos