Les 5 règles d’or lorsque vous êtes hébergés

Recevoir quelqu’un est une marque d’estime et d’amitié: n’abusez pas de l’hospitalité de votre hôte. Voici un code de conduite pour ne pas devenir l’invité à éviter:

Devine qui vient nous voir

Durée du séjour: de trois à sept nuits. Au-delà, participez aux corvées, payez quelques factures d’épicerie et pliez-vous aux usages de la maisonnée. (Si vous ne les connaissez pas, renseignez-vous.)

Marque d’appréciation: à moins de savoir exactement ce qui pourrait plaire ou être utile, la carte-cadeau est la solution la plus élégante, car vous rendez ainsi une partie de l’argent qu’on a dépensé pour vous héberger. Ne vous laissez pas dissuader. Comptez une centaine de dollars par semaine et n’oubliez pas le petit mot remerciant vos hôtes et les invitant à vous rendre visite.

Contribution financière: indispensable si vous séjournez plus de deux semaines (en plus de la carte-cadeau et des achats à l’épicerie). Prévoyez une vingtaine de dollars par personne et par semaine. Ou encore, payez la traite à toute la maisonnée dans un bon restaurant. Si vous empruntez la voiture de vos hôtes, faites le plein avant de la rendre. Bien sûr, tout objet brisé doit être remplacé.

Précautions: à moins d’avoir été expressément invité, ne séjournez pas chez de simples connaissances ni même chez de bons amis – et a fortiori chez quelqu’un qui prépare des examens, doit respecter une échéance, attend un enfant ou a un bébé de moins d’un an. Sauf cas de force majeure, n’acceptez jamais une invitation d’une personne malade, en deuil ou aux prises avec des difficultés financières.

Départ: même si vos hôtes vous ont autorisé à occuper leur chambre d’amis indéfiniment, si vous sentez que votre présence dérange, déguerpissez!

Vidéos les plus populaires