Commandez du vin comme un pro

La carte des vins vous intimide? Voici quelques astuces simples qui vous permettront de commander des vins se mariant parfaitement à votre repas et de jouir de votre soirée sans stresser.  

Commandez du vin comme un pro

Le choix : une affaire simple

Si vous savez quel vin vous désirez, commandez-le. Sinon, indiquez au serveur ou au sommelier le montant d’argent que vous souhaitez dépenser et laissez-le vous conseiller. Suivez son conseil : il y a de fortes chances que le vin qu’il aura choisi soit meilleur que celui que vous choisiriez à l’aveuglette.

Le doigt sur la carte

L’avantage d’une carte des vins, en plus d’offrir un bon choix de vins, c’est que l’on peut indiquer son choix du doigt au serveur sans avoir à prononcer le nom du vin, ce qui, dans certains cas, peut s’avérer difficile et périlleux. Le serveur acquiescera et prononcera le nom à la perfection. De votre côté, vous n’y arriverez pas plus à la deuxième tentative, mais c’est sans importance. Votre seule obligation consiste à boire le vin.

Tout est sur l’étiquette

Vérifiez que la bouteille que l’on vous apporte est bien celle que vous avez sélectionnée sur la carte des vins; cela comprend également l’année. En effet, une bouteille de 2001 pourrait coûter beaucoup plus cher que celle de 2003 que vous avez commandée. Si vous deviez la boire sans avoir vérifié l’étiquette au préalable, vous pourriez devoir en payer la note.

Le test du bouchon

Lorsque le serveur retire le bouchon et le dépose sur la table devant vous, mettez-le dans votre oreille et vérifiez qu’il sonne bien…Bien sûr, il s’agit d’une blague, mais elle n’est pas plus ridicule que le petit rituel consistant à sentir le bouchon que certains se sentent obligés de pratiquer. Tout ce dont vous devez vous assurer, c’est que le bouchon n’est pas moisi ou détérioré. S’il est humide à la base, c’est bon signe : cela signifie que le vin a été entreposé correctement. Oubliez le reste. Après tout, ce n’est qu’un bouchon.

Séance de dégustation

Lorsque le serveur vous apportera votre vin, il vous en versera un peu dans votre verre en vous offrant d’y goûter. Détendez-vous : il ne s’agit pas d’un test. Si le vin est mauvais, vous le saurez tout de suite. D’abord par sa couleur brunâtre et son aspect trouble. Ensuite par son odeur et sa saveur. Encore une fois, pas de panique, on ne vous demande pas d’agir comme juge à une dégustation! Tout ce que vous devez vérifier, c’est que le vin n’est pas oxydé (odeur ou saveur de vinaigre) et qu’il n’est pas bouchonné (saveur de moisi). S’il est mauvais, n’hésitez pas à le dire au serveur, en lui suggérant d’y goûter lui-même afin qu’il puisse confirmer votre impression. Soyez assuré qu’il ne le prendra pas pour lui.

Cérémonie de fermeture

Faites savoir au serveur que le vin est à votre entière satisfaction, en disant quelque chose du genre : « Bon vin, je vous remercie de l’avoir recommandé ». Les serveurs apprécient les confirmations verbales, qui tiennent en quelque sorte lieu de contrat dans lequel vous vous engagez à payer la bouteille que l’on vous a apportée à table.

Vidéos les plus populaires