Devenir végétalien : le guide pratique!

Comment vous assurer de prendre les bons nutriments ‘ conseils de la nutritionniste holistique, Joy McCarthy

Devenir végétalien : le guide pratique!

La plupart des clients végétaliens que j’ai eus au cours des années affirment qu’ils pratiquent le végétalisme pour des raisons à la fois d’éthique et de santé. Leur choix en est un de style de vie; il ne s’agit pas pour eux d’un régime, mais d’« une façon plus douce de vivre ». Je ne suis ni végétalienne ni végétarienne, mais je mange surtout des aliments à base de plantes, ce qui a eu un effet positif certain sur ma santé.

Cependant, il existe de la malbouffe végétalienne riche en calories et pauvre en nutriments ‘ les aliments prêts-à-servir végétaliens contiennent essentiellement des glucides raffinés et du sucre ‘ et ce type d’aliments peut mener à des carences nutritionnelles. Il est pourtant simple d’être végétalien et en bonne santé à condition de prendre suffisamment de certains nutriments. Je vais m’attarder à deux autres nutriments essentiels.

Renforcez vos apports en vitamine B12

Parlez avec votre professionnel de la santé sur la possibilité de prendre des suppléments. Il n’y a pas beaucoup de vitamine B12 dans l’alimentation végétalienne. Or son apport est critique pour la fertilité, la digestion ainsi que la croissance et le développement normaux de toutes les cellules. La B12 renforce les facultés d’apprentissage et la mémoire, et normalise les rythmes du sommeil. Les carences n’apparaissent pas immédiatement parce que la B12 est stockée dans notre organisme pendant quelque cinq ans; quand une analyse sanguine montre finalement que vous avez une carence en B12, elle est majeure ‘ vous êtes en manque total de cette vitamine.

Certains aliments végétaliens comme la levure et les céréales sont parfois enrichis de vitamine B12, mais la solution la plus sûre pour en avoir suffisamment est d’en prendre sous forme de supplément : demandez à votre professionnel de la santé de vous recommander les quantités nécessaires. (Ce peut être une bonne idée de prendre des vitamines du complexe B, car les vitamines B travaillent en synergie.) Il faut par ailleurs savoir que les contraceptifs oraux peuvent abaisser suffisamment les taux de B12 pour entraîner une carence; c’est aussi le cas de l’alcool.

Prenez tout le fer qu’il vous faut

Ce minéral est très important pour la santé; pourtant la carence en fer est la plus courante en Amérique du Nord et elle ne touche donc pas seulement les végétaliens. L’anémie ferriprive se produit lorsque votre organisme ne parvient pas à fabriquer suffisamment d’hémoglobine. C’est une anémie courante chez les femmes menstruées ou enceintes. Tirez votre fer des sources suivantes : épinards, spiruline, morilles (champignons), graines de citrouille et de chia, chou frisé. (Et demandez conseil à votre médecin sur les suppléments de fer.) N’oubliez pas que le thé, le café et le vin rouge peuvent inhiber l’apport en fer, alors que les aliments riches en vitamine C, dont de nombreux fruits et légumes, renforcent l’absorption du fer alimentaire.

Si vous faites le choix d’un style de vie qui s’accompagne d’une alimentation végétalienne, assurez-vous de prendre assez de fer, de B12 et de protéines pour vous garder en très bonne santé.

Pour commencer, essayez cette recette delicieuse.

Vidéos les plus populaires