5 bienfaits santé des repas en famille

Partager les repas en famille comporte de nombreux bienfaits sur la santé de vos enfants, non seulement sur le plan nutritionnel, mais aussi sur le plan relationnel et psychologique. Voici un survol des récentes études qui montrent les impacts positifs des repas en famille.

5 bienfaits santé des repas en famille

Bienfaits santé des repas en famille

Selon une étude publiée dans le journal Pediatrics et une autre faite par le Centre on Addiction and Substance Abuse de l’université Columbia, les enfants et les ados qui mangent au moins trois fois par semaine dans leur famille bénéficient des nombreux bienfaits santé des repas en famille :

En outre, ils consomment plus de fruits et de légumes et moins de repas minute, de bonbons et de boissons gazeuses que les autres.

De plus, leur régime contient plus de fibres, de calcium, d’acide folique, de fer et de vitamines B et C que ceux qui ne mangent pas couramment en famille.

Les repas en famille diminuent également le risque d’obésité et de troubles alimentaires.

Les avantages des repas familiaux dépassent la nutrition. En effet, les adolescents qui mangent au moins cinq fois par semaine en famille réussissent mieux à l’école et sont moins portés à consommer de la drogue, du tabac ou de la marijuana.

Comment expliquer les vertus santé des repas en famille?

Face à de tels résultats, on se demande ce qui peut expliquer les nombreuses vertus de ces repas. Cela pourrait être le seul fait de se parler. Une étude publiée l’an dernier dans le Journal of Adolescence suggère que la communication entre les ados et leurs parents ressort comme l’élément clé du repas familial. C’est l’occasion idéale de se parler et d’exprimer ses sentiments en plus de s’intéresser aux projets de chacun. Et même en cas de dispute ou de désaccord, il demeure que ce sont ces repas qui s’imposent comme le moment privilégié pour établir des limites et des attentes. D’après les chercheurs, il s’agit d’un moment essentiel pour l’équilibre émotionnel des adolescents et pour renforcer les liens familiaux.

Les plus jeunes profitent également de cet échange durant les repas. Une étude de l’université Harvard s’est penchée sur l’interaction entre les mamans et leurs jeunes enfants. Il en ressort que le dialogue qui se tient entre la maman et son tout-petit au cours du repas entraîne une meilleure connaissance du vocabulaire à l’âge de cinq ans.

Alors, utilisez ce temps précieux pour rire, apprendre et garder contact avec vos enfants!

Sue Mah, diététicienne agréée et mère de deux enfants, est collaboratrice à la revue Best Health. Suivez-la sur Twitter @SueMahRD.

Vidéos les plus populaires