Un seul c’est déjà trop

Environ 800 000 Québécois vivent avec le diabète de type 2. Parmi eux, c'est à peu près un sur deux qui mourra d’une maladie du cœur comme un infarctus, une insuffisance cardiaque ou un accident vasculaire cérébral (AVC).

Shutterstock

Février est le mois du cœur. Chaque année, beaucoup trop de personnes meurent d’une maladie du cœur liée au diabète de type 2. De meilleures connaissances et de récents progrès en matière de traitement permettent de sauver des vies et de diminuer le nombre de décès.

BIEN DES QUÉBÉCOIS IGNORENT LE LIEN ENTRE LE DIABÈTE ET LE RISQUE DE MALADIES DU CŒUR
On observe un inquiétant manque de connaissances chez les Québécois aux prises avec le diabète, surtout par rapport au reste de la population au pays. Un sondage mené par Mon cœur ma vie en 2018 a révélé que même si 94 % des gens atteints de diabète croient savoir comment gérer leur maladie, plus de 60 % ignorent les faits importants qui suivent :

  • Le diabète à lui seul augmente fortement le risque d’infarctus, d’insuffisance cardiaque et d’AVC.
  • Les maladies du cœur représentent la cause de décès la plus courante chez les adultes souffrant de diabète de type 2.
  • Les personnes diabétiques peuvent développer une maladie du cœur de 10 à 15 ans plus tôt que celles qui n’ont pas le diabète.

LA MAÎTRISE DE LA GLYCÉMIE À ELLE SEULE POURRAIT NE PAS SUFFIRE
La maîtrise de la glycémie joue un rôle essentiel dans la prise en charge du diabète, car elle peut retarder ou prévenir certaines complications liées à la maladie. Toutefois, si vous avez le diabète de type 2 et des antécédents de maladies du cœur, la maîtrise de la glycémie à elle seule pourrait ne pas suffire pour protéger votre cœur.

CERTAINS MÉDICAMENTS PEUVENT AIDER À RÉDUIRE LE RISQUE DE MALADIES DU CŒUR
De nombreux Québécois pensent qu’il n’existe pas de médicaments antidiabétiques permettant de maîtriser la glycémie et les maladies du cœur. Il a été démontré que certains médicaments contre le diabète, jumelés à une saine alimentation et à l’exercice, diminuent le risque de décès liés à des problèmes cardiaques et artériels. Ces médicaments représentent l’avant-garde de la gestion du diabète.

CONSULTEZ VOTRE MÉDECIN POUR CONNAÎTRE VOTRE RISQUE
Quant aux décès attribués aux maladies du cœur liées au diabète de type 2, un seul c’est déjà trop. Par chance, plus on est prévenu rapidement des risques pour la santé associés au diabète de type 2, plus on peut agir vite. Connaître le lien entre le diabète et les maladies du cœur peut sauver des vies.

Consultez votre médecin pour connaître votre risque de maladie du cœur liée au diabète de type 2 et les mesures à prendre afin de le réduire.

Pour en savoir plus sur la gestion du risque de maladies du cœur, visitez moncoeurmavie.ca.

Vidéos les plus populaires