Un printemps sans allergies?

Ne laissez pas votre nez coulant et vos yeux larmoyants vous gâcher le printemps. Pour un soulagement rapide, suivez ces conseils.

Un printemps sans allergies?

Antihistaminiques naturels

Ortie
L’ortie renferme une substance qui agit comme antihistaminique naturel. De fait, Andrew Weil, naturopathe réputé, en prendrait pour soigner ses allergies. Vous trouverez des capsules de feuille d’ortie lyophilisée dans les magasins de produits naturels. Prenez une dose de 500 milligrammes, trois fois par jour.

Ginkgo biloba
Le ginkgo biloba est surtout reconnu pour ses effets positifs sur la mémoire, mais c’est également un antiallergique efficace. Il contient des ginkgolides, substances s’opposant aux produits chimiques qui déclenchent les allergies (le facteur d’activation plaquettaire, ou PAF). Prenez 60 à 240 milligrammes par jour.

Quercétine
La quercétine, pigment qui donne au raisin sa couleur pourpre et au thé vert sa couleur verte, inhibe la libération d’histamine. Prenez une capsule de 500 milligrammes, deux fois par jour.

Acides gras du poisson

Les acides gras oméga-3 contribuent à contrecarrer les réponses inflammatoires de l’organisme, notamment celles qui sont déclenchées par les allergies. Le saumon et le maquereau en sont de bonnes sources. Si vous préférez prendre de l’huile de poisson en capsule, il faut compter environ 3000 milligrammes par jour.

La graine de lin est une autre excellente source d’acides gras oméga-3. Prenez une cuillerée à soupe d’huile de lin par jour, ajoutée à du jus ou une boisson frappée. Évitez toutefois de la chauffer.

Truc simple pour calmer les symptômes

Pour calmer la démangeaison, la rougeur et l’enflure de l’œil, appliquez sur vos yeux une serviette trempée dans de l’eau froide et essorée. Répétez le traitement aussi souvent que nécessaire.

Les solutions salines en aérosol pour le nez font diminuer la production de mucus en plus de préserver l’hydratation des voies nasales. Toutefois, dans une étude récente, on a montré que certains de ces produits contenaient un préservateur qui pourrait endommager les cellules des sinus. Il est donc préférable de préparer votre propre solution saline : faites dissoudre une demie cuillerée à thé de sel dans une tasse d’eau tiède. Chargez la préparation dans une poire et appliquez-la dans votre nez en vous penchant au-dessus du lavabo.

Pour repousser les attaques de pollen

Pour éviter le contact avec le pollen, particulièrement en début de soirée alors que la production est maximale, restez à l’intérieur, fermez les fenêtres et faites fonctionner le système de climatisation.

Si l’orage menace, rentrez et restez à l’intérieur pendant toute la durée de la tempête ainsi que pendant les trois heures qui la suivent. Les orages surviennent habituellement lorsque le taux d’humidité de l’air est très élevé, ce qui a pour effet de faire gonfler et éclater les grains de pollen, libérant leur amidon irritant.

Lorsque vous sortez, portez des lunettes fumées enveloppantes pour empêcher que le pollen soit en contact avec vos yeux. Ou, si vous ne craignez pas de ressembler à Michael Jackson, portez un masque facial.

Vous pouvez également vous protéger lorsque vous êtes à l’extérieur, en portant un « piège à pollen ». Appliquez un peu de vaseline sous votre nez pour empêcher les spores qui circulent dans l’air d’atterrir dans vos narines et de provoquer des éternuements.

Lavez vos cheveux avant d’aller au lit afin d’éviter de déposer sur votre oreiller la poussière et le pollen qui s’y sont accumulés au cours de la journée.

Popular Videos