Tout savoir sur les lunettes

Voici ce que vous devez savoir sur le prix des lunettes

Tout savoir sur les lunettes

Si vous portez des lunettes, vous êtes bien placée pour savoir que l’achat d’une nouvelle paire entame sérieusement les économies. Le prix des lentilles de lunettes d’ordonnance de qualité varie de 500 à 1000$. Ajoutez à cela la monture, et vous n’êtes pas loin de vous demander si ces produits haut-de-gamme valent vraiment le prix élevé qu’on en demande.

Vous pouvez peut-être vous en sortir en payant 20$ pour une paire de lunettes sans ordonnance, par exemple pour lire à l’occasion ou voir des objets au loin. Cependant, comme les lentilles n’ont pas été ajustées et qu’il n’y a pas d’ordonnance spécifique pour chacun des deux yeux, ce qui est nécessaire pour corriger la vue, vous pourriez vous retrouver avec divers problèmes: vision trouble, fatigue oculaire, maux de tête, etc. En revanche, vous éviterez ces désagréments si vous portez des lunettes d’ordonnance à verre unifocal (150 à 200$ avec monture ordinaire, 250 à 350$ avec monture tendance) qui permettent de regarder droit au centre, augmentant la netteté de ce que l’on voit.

Le prix des lunettes grimpe dès qu’on se tourne vers la lentille bifocale à démarcation invisible (ou lentille progressive) comprenant des foyers progressifs qui permettent de tenir compte des diverses distances que l’œil englobe. «On doit ajuster la surface de la lentille sur mesure», souligne Ralph Chou, professeur-adjoint à l’école d’optométrie de l’université de Waterloo (Ontario).

«La lentille progressive permet de ramener la vue le plus près possible de la normale tout en créant le moins de distordions possibles et en évitant à la personne l’obligation de tourner la tête pour obtenir une image nette», explique Mary Field, opticienne de Winnipeg et directrice générale des affaires nationales pour l’Association des opticiens du Canada. «Les lentilles de 700 à 1000$ la paire sont fabriquées selon une technologie qui permet de les adapter à la topographie spécifique de l’œil. Ce n’est pas que les anciens modèles soient complètement inefficaces, mais ils exigent certains compromis, notamment celui de changer continuellement la position de la tête.»

Le prix des lentilles unifocales et des lentilles progressives reflète également les coûts de production, qui comprend, entre autres choses, la recherche, le développement et la main-d’œuvre, ainsi que les frais pour établir l’ordonnance. «Chacune de ces étapes entraîne des coûts différentiels qui augmentent d’autant la facture», conclue Ralph Chou.

Extras

Vous paierez au moins 100$ de plus pour des lentilles en plastique à indice élevé, plus minces et plus légères. Le filtre ultraviolet, qui protège l’oeil contre les dommages causés par le soleil, est généralement bon marché, de même que le revêtement anti-rayures. Quant au traitement antireflet, qui atténue le reflet des écrans d’ordinateur ou la réverbération des phares de voiture, il est plus complexe et par conséquent coûte plus cher, soit de 100 à 225$, selon le nombre de couches à appliquer. À noter que plus il y a de couches, plus le traitement est durable et efficace. Selon Mary Field, c’est un bon investissement si on a opté pour les lentilles de plastique à indice élevé car la lumière qui les traverse est réfractée à un angle plus aigu, générant plus de reflets.

En outre, les prix peuvent varier d’un endroit à l’autre du pays. En Ontario, par exemple, la réglementation exige que les optométristes fournissent verres et montures au prix de gros, tandis que les opticiens, qui travaillent habituellement dans le commerce de détail, en majorent le prix. Ils peuvent charger des frais supplémentaires pour préparer et ajuster les lunettes, mais ces derniers ne sont pas liés à la marque de la monture ou des lentilles. Ailleurs au pays, par exemple en Alberta et en Nouvelle-Écosse, les optométristes ont une plus grande marge de manœuvre; les prix pourraient être plus élevés ou plus bas selon l’endroit, souligne Glenn Campbell, directeur général de l’Association canadienne des optométristes.

Le temps nécessaire à la préparation des lunettes n’influence ni la qualité ni, en principe, le prix du produit, explique Mary Field. «Tous les opticiens et optométristes autorisés doivent respecter des normes professionnelles et de qualité pour les produits qu’ils vendent.» Selon Ralph Chou, comme la plupart des lentilles unifocales sont des produits finis, il ne faut habituellement qu’une heure pour les installer dans la monture, ce qui n’est pas le cas des lentilles progressives, qui peuvent demander une semaine ou plus.

Réduire les frais

«Si vous souhaitez vous procurer des lentilles de plastique à indice élevé ou obtenir un revêtement antireflet, mais êtes limité dans votre budget, vous pourriez vous procurer une monture moins dispendieuse», conseille Mary Field. Vérifiez celles qui sont offertes en solde. Aujourd’hui, les bonnes montures sont souvent faites en titane, matériau léger et résistant aux chocs. «Il arrive que ces montures soient en solde, rappelle l’opticienne. Gardez seulement à l’esprit que, quel que soit le matériau, si le style date de l’année précédente, vous pourriez avoir du mal à trouver des pièces de remplacement. Demandez à votre opticien quelles sont les probabilités que vous ayez un problème si vous achetez un modèle soldé.»

Vidéos les plus populaires