Tout ce que vous ignorez sur les écrans solaires

Se protéger du soleil, c’est très simple… en théorie. Une bonne couche de crème solaire, et le tour est joué. Hélas, un sondage du centre de cancérologie new-yorkais Sloan-Kettering auprès de 423 adultes suggère que la plupart des gens ne savent pas l’appliquer.

Tout ce que vous ignorez sur les écrans solaires

Moins du tiers des répondants ignorait qu’on doit l’étendre une demi-heure avant de s’exposer au soleil, et moins du cinquième, qu’il en faut deux cuillerées à soupe pour bien protéger un corps en maillot de bain. Ce qui prouve que la plupart des gens demeurent à risque, déplore le Dr Steven Wang, directeur de l’étude. Ses recommandations:

Achetez un écran FPS 50. Il filtrera 98% des rayons UVB qui brûlent la peau. Les lotions à FPS supérieur peuvent vous jouer un mauvais tour, car si elles protègent plus longtemps contre les coups de soleil, elles n’offrent pas nécessairement la même protection contre les rayons UVA bronzants que l’on soupçonne de causer le cancer de la peau. Les autorités américaines vont obliger les fabricants à indiquer plus clairement le degré de protection contre les différents types d’ultraviolets, mais ces meilleures étiquettes ne feront pas leur apparition en magasin avant un an.

• Vérifiez la composition du produit. Le FPS ne dit rien sur la protection contre les UVA; donc, assurez-vous que la crème contient de l’avobenzone à 3% et de l’octocrylène. Autre solution: un écran à l’oxyde de zinc ou au dioxyde de titane. Rassurez-vous: les nouvelles formules ne forment pas de croûte blanche sur la peau.

Ne lésinez pas. Pressez jusqu’à ce qu’il y ait la valeur d’un verre à liqueur dans le creux de la main.

Remettez-en souvent. Vous devez vous enduire 30 minutes avant de sortir, mais les baignades, la sueur et les frottements usent la couche protectrice. Reconstituez-la toutes les deux heures.

Vidéos les plus populaires