Statines et douleurs musculaires

Utilisées pour prévenir le risque de crise cardiaque, les statines peuvent provoquer des douleurs musculaires. Existe-t-il une alternative?

Statines et douleurs musculaires sont-elles liées?Ollyy/Shutterstock

Les douleurs musculaires font partie des effets indésirables des statines. Mais dans bien des cas, ceux qui pensent ne pas tolérer ces médicaments pour faire baisser le taux de cholestérol se trompent. D’abord, ces douleurs musculaires que l’on croit causées par les statines sont peut-être attribuables à l’obésité ou à l’exercice. Ensuite, il y a l’effet nocebo: les informations négatives sur un médicament peuvent provoquer des effets désagréables. Contrairement à l’effet placebo, l’effet nocebo accompagne la prise d’un vrai médicament.

Lors d’essais où les participants ignoraient s’ils prenaient ou non de vraies statines, certains sujets du groupe placebo se sont plaints de douleurs musculaires. Et quand les participants avaient la certitude de prendre des statines, ils étaient plus nombreux à signaler des problèmes. Des chercheurs qui ont analysé des tests antérieurs ont conclu
que l’effet nocebo était responsable de 38 à 78% de ces douleurs musculaires.

À l’aide d’un questionnaire et dans certains cas d’analyses sanguines, votre médecin déterminera si les statines risquent d’être une source d’inconfort pour vous. Dans ce cas, «on peut envisager d’autres types de statines, ou recommander des doses inférieures ou bien un traitement intermittent», dit le Dr G. B. John Mancini de l’Université de Colombie-Britannique, qui a participé à l’étude. Renoncer aux statines n’est pas une décision à prendre à la légère pour autant, car il est prouvé qu’elles prolongent des vies.

De plus, les statines pourraient prévenir le glaucome.

Popular Videos

Contenu original Selection du Reader’s Digest