S’entraîner autrement’ tout en s’amusant !

Et si vous pouviez jouer au ballon-chasseur tout en pratiquant le trampoline ? Cette activité inédite existe pourtant bel et bien, et constitue une manière des plus amusantes de garder la forme !

S'entraîner autrement' tout en s'amusant !

Le trampoline n’est pas réservé aux enfants, loin de là. C’est ce qu’ont récemment découvert les deux Ontariennes Stephanie Brodie et Sarah Walter. Les deux amies font désormais partie d’une équipe de ballon-chasseur sur trampoline et pratiquent ce sport dans un complexe sportif. Dans cet établissement, on retrouve une activité pour le moins étonnante : des joueurs de ballon-chasseur qui font des bonds sur leur trampoline, le tout en lançant ou attrapant le ballon. « On s’amuse tellement que l’on oublie que l’on s’entraîne, explique Sarah, enseignante au secondaire. C’est à la fois relaxant, exigeant et épuisant. »

Des centres de trampoline ouvrent un peu partout au pays. Et cet engouement n’est sans doute par étranger à l’intérêt suscité par Rosie MacLennan, athlète canadienne qui s’est méritée la médaille d’or aux Jeux olympiques de 2012. On peut y suivre des cours de gymnastique, pratiquer des sports d’équipe tels que le ballon-chasseur ou le basket-ball, ou encore simplement s’amuser à sauter sur le trampoline. De nombreux centres sportifs offrent également des cours de trampoline pour adultes, tandis que certains clubs offrent des cours sur trampoline individuel.

Stephanie, qui est âgée de 23 ans, et Sarah, qui en a 25, vivent toutes deux à Mississauga, en Ontario. Elles se sont rencontrées il y a quelques années par l’intermédiaire de Connection in Motion (CIM), un club athlétique de loisirs destinés aux adultes souffrant de diabète de type 1. Elles se sont immédiatement bien entendues, et Stephanie a éventuellement invité Sarah à se joindre à sa ligue mixte de ballon-chasseur sur trampoline, une ligue qui ne fait toutefois pas partie du CIM. Elles y jouent une heure par semaine avec parfois 10 autres co-équipiers. Elles participent également au tournoi annuel de ballon-chasseur sur trampoline du CIM que Stephanie aide à organiser.

« Je pense que ça a cliqué entre nous parce que nous souffrions toutes deux de diabète de type 1, explique Stephanie. Désormais, Sarah est l’une de mes meilleures amies et nous passons beaucoup de temps ensemble. » Elles apprécient aussi toutes deux la dimension sociale du ballon-chasseur sur trampoline. « C’est amusant, excitant et différent des activités que les adultes pratiquent habituellement », affirme Stéphanie.

Allez, faites des bonds !

« Le trampoline constitue un excellent entraînement cardiovasculaire, oblige à garder l’équilibre et contribue à accroître la force musculaire », explique Krista Popowych, entraîneuse certifiée de Vancouver. Cette dernière donne également des cours sur mini-trampoline. « Le trampoline est aussi une activité douce pour les articulations », ajoute-t-elle.

Pour pratiquer ce sport, il est recommandé de porter des vêtements d’entraînement confortables. Pour ce qui est du port des chaussures et chaussettes, vous devrez vous informer auprès de votre centre ou club sportif. En outre, pour les simples bonds sur trampoline, certains centres exigent le port de chaussettes antidérapantes à usage unique qui sont habituellement comprises dans le prix d’entrée.

Vous retrouverez en ligne les coordonnées des différents endroits où l’on peut pratiquer ce sport dans votre région. Toutefois, si vous êtes à la recherche d’un entraîneur, assurez-vous qu’il ou elle soit certifié(e) par Gymnastique Canada.

Vidéos les plus populaires