Remèdes naturels contre la fatigue oculaire

Très courante, la fatigue oculaire se manifeste par une gêne, des maux de tête et des troubles de la vision. Certaines précautions peuvent atténuer ce type de problème.

Remèdes naturels contre la fatigue oculaire

Ce surmenage est bien souvent la conséquence de longues heures passées devant un écran d’ordinateur ou de télévision. Saisissez toutes les occasions qui se présentent pour vous reposer les yeux. Réglez l’écran de votre ordinateur et modifiez vos habitudes de travail pour limiter les efforts qui leur sont imposés.

Repos, détente et clins d’œil

‘ Lorsque vous effectuez un travail exigeant une concentration intense, marquez une pause toutes les 20 minutes environ. Fixez du regard un plan éloigné ‘ une affiche sur le mur d’en face ou le paysage par la fenêtre ‘ pendant au moins 30 secondes. Vous constaterez que la mise au point sur un objet différent repose les yeux.

‘ Lorsque vous restez concentré longtemps sur un écran de télévision ou d’ordinateur, pensez à cligner des yeux à intervalles rapprochés et réguliers ‘ environ toutes les 10 secondes. Le clignement permet de réhydrater la pupille et de détendre les muscles oculaires.

Fermez régulièrement les yeux pendant quelques secondes: cela procure un soulagement sensible et immédiat.

Le chaud et le froid

‘ Voici une autre méthode pour détendre les muscles des yeux: frottez vigoureusement vos mains l’une contre l’autre pour les réchauffer (ou passez-les sous l’eau très chaude), puis posez doucement les paumes sur vos yeux fermés pendant quelques secondes.

‘ Imbibez un gant de toilette d’eau fraîche, essorez-le et posez-le sur vos yeux fermés pendant 5 minutes pour soulager les tensions.

Du concombre pour rafraîchir les paupières: allongez-vous sur le dos avec une rondelle sur chaque œil fermé. Restez 2 à 3 minutes immobile puis remplacez les premières rondelles par d’autres, plus fraîches.

Les larmes aux yeux

‘ Si la tension ophtalmique est due à une sécheresse des yeux, utilisez des larmes artificielles, disponibles en pharmacie.

Réglez votre écran

Augmentez le contraste de votre écran pour améliorer la netteté des textes.

Ajustez la hauteur de votre siège de façon à ce que votre regard s’incline légèrement vers le bas pour regarder l’écran; inclinez ensuite l’écran pour l’amener face à vos yeux.

Vérifiez la distance entre l’écran et vos yeux: elle doit être d’au moins 50 cm.

Fermez les rideaux ou les stores afin d’éviter les reflets.

Dépoussiérez votre écran régulièrement pour optimiser la netteté de l’image.

‘ Si vous êtes myope, essayez de lire votre écran sans lunettes afin de soulager vos yeux.

Augmentez la taille des caractères pour limiter les efforts de mise au point ou utilisez la fonction « zoom » pour agrandir l’image.

Gardez les yeux à l’ombre

Portez des lunettes de soleil lorsque vous sortez en plein soleil, même l’hiver. Cela vous évitera de trop solliciter vos yeux (clignements). Les verres jaunes, ambre, orange et marron sont les plus efficaces. Ils filtrent les rayons du spectre proches du bleu, ceux qui nous font cligner de l’œil.

Soignez votre éclairage!

‘ Veillez à bien régler la luminosité de la pièce où vous vous installez pour lire. Choisissez de préférence une lampe de lecture orientable, qui permet de diriger le faisceau directement sur la page. En règle générale, mieux vaux une ampoule de faible puissance sur une lampe de lecture réglable qu’une ampoule plus forte sur une lampe de table. Une ampoule de 40 à 60 W suffit pour assurer un bon éclairage de lecture.

‘ Évitez d’allumer une lampe de lecture seule dans une pièce plongée dans l’obscurité. Prévoyez d’autres sources de lumière. Un contraste trop fort entre l’éclairage de lecture et le reste de la pièce oblige les pupilles à se rétrécir et à s’agrandir en permanence pour s’adapter à la différence de luminosité.

Évitez de lire ou de travailler avec un éclairage au néon: la lumière instable du néon ne fait qu’ajouter à la fatigue oculaire. Le meilleur éclairage reste celui des ampoules ordinaires à incandescence; vous pouvez également essayer les ampoules imitant la lumière naturelle.

Lunettes de dépannage

‘ La presbytie est relativement fréquente après la quarantaine. C’est une difficulté à voir de près: on a du mal à enfiler un fil dans le chas d’une aiguille ou à lire des instructions de préparation sur un paquet alimentaire. Si vous vous sentez concerné mais que vous avez encore une bonne vue de loin et que vos deux yeux présentent les mêmes symptômes, vous pouvez essayer les lunettes de dépannage, en vente libre en pharmacie et chez certains opticiens.

‘ De façon générale, faites vérifier votre vue régulièrement chez un ophtalmologiste.

Vidéos les plus populaires