Redécouvrir la nage!

Une jeune mère retombe en enfance lorsqu’elle retrouve à nouveau le plaisir de la natation.

Redécouvrir la nage!

Il y a quelques mois j’ai remarqué une femme avec un superbe corps et une grande confiance. Quand j’ai approché cette dame après le cours, elle m’a dit devoir sa condition physique à des séances régulières dans un club de maîtres nageurs et m’a demandé si je souhaitais me joindre à l’équipe. J’avais suivi des leçons pendant plusieurs années quand j’étais jeune et j’aimais être dans l’eau. J’ai donc saisi l’occasion de replonger dans la piscine.

Ce week-end-là, j’ai acheté un bonnet de bain, un maillot et des lunettes de nage, puis je suis allée à ma première séance de natation de 90 minutes. J’étais intimidée. Je n’avais pas nagé depuis longtemps, mais j’étais déterminée à relever un nouveau défi, à augmenter mon niveau de forme physique et, en tant que maman de deux garçons d’âge préscolaire, à me concentrer sur moi-même pour quelques heures.

Arrivée à la piscine, j’ai été accueillie chaleureusement et on m’a présentée aux autres nageurs. Nous avons discuté cordialement et je me suis tout de suite sentie faisant partie de l’équipe. Il y avait Sara, optométriste et mère de trois enfants, qui nage avec l’équipe depuis 24 ans, même pendant ses grossesses. Et puis Judie, 80 ans, qui a fondé le NYMAC il y a 40 ans et détient 27 records du monde en compétitions de maîtres nageurs. J’ai appris à mieux connaître les autres membres parce qu’ils se réunissent en dehors des séances pour des soirées vins et fromages, des compétitions de natation, des journées au chalet et des promenades en vélo. Après tout, la devise du club est « plaisir, amitié et mise en forme. »

Cette première fois, alors que la plupart de mes nouveaux coéquipiers évoluaient dans les cinq couloirs « rapides », je me sentais plus à l’aise avec ceux qui nageaient dans le couloir 6, plus lent et moins compétitif. Au début, j’ai eu du mal à les suivre. J’ai dû apprendre à améliorer mes mouvements, ma technique de respiration, ma force et ma confiance. Après la séance, j’étais étourdie et épuisée, mais, en même temps, c’était grisant. J’ai continué. Après quelques semaines, j’ai noté des améliorations. Maintenant, je nage trois ou quatre kilomètres dans une séance de 1,5 heure. (Bien que cela varie en fonction de votre poids, vous pouvez brûler entre 190 et 420 calories en 30 minutes de natation.)

Aujourd’hui, je me sens revigorée. J’avais abandonné la natation pendant une longue période, mais je suis enfin de retour dans le bain. Là où je suis bien.

Si vous aimez la natation, de nombreux centres communautaires offrent des leçons aux adultes pour apprendre à nager, ainsi que des classes pour tous les niveaux techniques. Différentes options s’offrent à vous.

Natation en couloir

C’est une bonne option pour ceux qui aiment nager de façon indépendante. Les piscines communautaires réservent souvent certains moments de la journée uniquement pour la natation en couloir.

Club de maîtres nageurs

Si vous êtes un nageur expérimenté et que vous aimez les séances d’entraînement intense dans un contexte social, envisagez de vous joindre à une équipe. Vous devrez probablement payer des frais d’adhésion (à partir de 8 $ par séance individuelle, jusqu’à plus de 1000 $ annuellement) et vous serez amenés à participer à diverses compétitions locales et nationales. Vous pourriez commencer par visiter Maîtres nageurs Canada (mymsc.ca), un organisme national qui œuvre auprès de plus de 270 clubs à travers le Canada.

Vidéos les plus populaires