Quelques faits étranges (mais passionnants) au sujet de la course

À l’approche de l’anniversaire du premier marathon le 26 septembre prochain, voici quelques faits étranges (mais passionnants) au sujet de la course.

Quelques faits étranges (mais passionnants) au sujet de la course

* Pendant les Olympiques de 1960 à Rome, l’Éthiopien Abebe Bikila a remporté le marathon… pieds nus.

* Une personne de 150 livres qui court un mile en six minutes brûle un énorme 1088 calories à l’heure.

* En 1929, les participants de la plus longue course du monde ont couru 3635 miles de New York à Los Angeles. Le vainqueur, Johnny Salo, a complété le parcours en 525 heures, 57 minutes et 20 secondes. Il a terminé à seulement 2 minutes et 47 secondes d’avance sur le deuxième coureur, Pietro Gavuzzi.

* En 2011, le coureur britannique Fauja Singh est devenu la première personne âgée de 100 ans à terminer un marathon alors qu’il a franchi la ligne d’arrivée en 8 heures, 11 minutes et 6 secondes.

*« L’euphorie du coureur » est une puissance physiologique telle qu’elle peut aider à soulager les symptômes de la dépression chronique.

* Le sprint humain le plus rapide jamais enregistré est celui d’Usain Bolt à 44,72 km/h (27,79 mph).

* Dans ce qui est peut-être le plus grand scandale de course jamais vu, Rosie Ruiz a été déclarée gagnante du marathon de Boston, dans la catégorie des femmes, dans les années 1980. Toutefois, on a découvert qu’elle avait pris le métro pour prendre un raccourci. Elle a été dépouillée de son titre.

* Le Kahit Isang Araw Lang Unity Run à Pasay, aux Philippines, est le plus grand événement de course au monde. Plus de 209 000 coureurs y ont participé en 2012

Vidéos les plus populaires