Quel déodorant est fait pour vous?

Votre transpiration vous met mal à l’aise? Quel désodorisant naturel ou antisudorifique à action thérapeutique choisir parmi tous ceux qui sont disponibles en vente libre?

Quel déodorant est fait pour vous?

La sueur, essentiellement composée d’eau et de sel, est produite par les glandes eccrines, disséminées un peu partout sur le corps. Ces glandes jouent un rôle important dans la régulation thermique corporelle, et servent tant à refroidir qu’à maintenir le corps à une température constante. La mauvaise odeur corporelle émane des bactéries cutanées qui s’associent à la sueur produite par les glandes apocrines, localisées aux aisselles et dans les organes génitaux. Alors que les antisudorifiques servent à contrôler la sueur, les désodorisants visent à masquer les odeurs.

Il existe une multitude de produits en vente libre destinés à enrayer aussi bien la transpiration normale qu’excessive et les odeurs corporelles. Voici ce que vous trouverez en rayon :

Amalgame de désodorisants et d’antisudorifiques

Quelques exemples Antisudorifiques et désodorisants Suprême Dove ® Go Fresh MC rafraîchissant et Secret Flawless Invisible Solid

 

Comment agissent-ils? Les produits combinant l’action d’un désodorisant et l’efficacité d’un antisudorifique contribuent à réduire les odeurs à l’aide d’ingrédients antibactériens qui ciblent les bactéries cutanées générant ces odeurs. Ils contiennent des composés à base d’aluminium, notamment, le chlorhydrate d’aluminium, destiné à diminuer le flux de transpiration en resserrant les glandes sudoripares. Conçus pour les gens qui ont une transpiration normale, ces produits sont constitués de sels d’aluminium et de zirconium, dont la concentration d’ingrédients actifs varie de 14 % à 19 %.


À retenir Si vous avez une peu sensible, avant d’utiliser un antisudorifique non parfumé ou hypoallergique, testez-le sur une petite surface de votre peau.

Antisudorifiques à action thérapeutique

Quelques exemplesSecret Clinical Strength Power Solid et Dove Clinical Protection

 

Comment agissent-ils?Les antisudorifiques à action thérapeutique contiennent une concentration plus élevée de sels d’aluminium et de zirconium; dans le cas de ceux que nous venons de citer, cette concentration est de 20 %. Ils ont été conçus pour être appliqués aux aisselles la nuit, un moment propice pour bloquer les canaux sudoripares, le taux de transpiration étant alors peu élevé. Bien qu’un seul traitement hebdomadaire souvent suffise, une application le soir aide à protéger le jour suivant, même si l’on prend sa douche le matin.

 

Conseils Lorsque la transpiration est modérée ou excessive, les produits à action thérapeutique peuvent servir de point de départ, affirme Dipen Kalaria, un pharmacien de Toronto. « Il faut les appliquer lorsque l’on ne transpire pas, afin d’éviter que l’aluminium en contact avec l’humidité ou la sueur corporelle cause de l’irritation ».

Préparations à base de chlorhydrate d’aluminium

Quelques exemplesDrysol et Xerac AC
Comment agissent-ils? Ces produits offrent la même protection que les antisudorifiques à action thérapeutique.

 

À retenir Il n’est pas nécessaire d’avoir une ordonnance pour se procurer ces produits, il suffit de les demander au pharmacien. Ces derniers renferment du chlorhydrate d’aluminium à des concentrations variables : 6,25 % pour le Xerac AC et 20 % pour le Drysol. Plus la concentration du produit est élevée, meilleure est son efficacité, mais il risque, toutefois, de provoquer des irritations cutanées. « Pour commencer, il vaut mieux utiliser un antisudorifique à faible dose de chlorhydrate d’aluminium, quitte à passer à une concentration plus forte si la transpiration persiste » conseille Dipen Kalaria. Avant l’application, il faut s’assurer que la peau est bien sèche, afin de minimiser le risque d’irritation. Ainsi, avant d’employer le produit après la douche, il est préférable d’attendre une bonne heure, ou alors, de bien sécher les aisselles à l’aide d’un séchoir, dans un endroit sec et frais.

Désodorisants naturels

Quelques exemplesCrystal Body et  Kiss My Face Liquid Rock


Comment agissent-ils? Les désodorisants naturels sont composés de sels minéraux entièrement naturels visant à contrôler les odeurs corporelles. Ils forment une pellicule protectrice sur la peau qui neutralise les acides et réduit la prolifération des bactéries. Disponibles en bâton ou à bille, ces désodorisants doivent être humidifiés avant leur utilisation.

À retenir
Bien que les ingrédients contenus dans les désodorisants naturels en fassent un argument de vente séduisant, il n’en demeure pas moins qu’ils sont avant tout conçus pour camoufler la mauvaise odeur et non pour freiner la transpiration. Il ne faut pas perdre de vue le risque d’une réaction allergique associé à l’utilisation de tels produits, précise Dipen Kalaria.

Pleins feux sur l’aluminium

Un certain nombre de femmes craignent d’utiliser les antisudorifiques, convaincues que le chlorhydrate d’aluminium provoque le cancer du sein. Cependant, un article publié en 2008 dans la revue médicale française Bulletin du Cancer révèle que, suite à l’examen de 59 études, la corrélation entre le cancer du sein et les sels d’aluminium dans les antisudorifiques est aujourd’hui jugée infondée.

Vidéos les plus populaires